Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1. Randonner v. 1.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patpiedsnu
l'Arpenteur des bois
l'Arpenteur des bois
avatar

Job : Guide nature / rando pieds nus nature et ville

Inscrit(e) le : 18/11/2008
Nombre de messages : 2285

MessageSujet: 1. Randonner v. 1.0   Mar 02 Oct 2012, 08:35

Randonner
Introduction
Au-delà de l’idée générale, erronée, que des chaussures sont une nécessité pour l’être humain, elle s’applique en particulier aux randonneurs qui ont besoin de godasses beaucoup plus lourdes et encombrantes pour se protéger des dangers des sentiers, comme si c’était beaucoup plus dangereux que la route ou les trottoirs. C’est certain que ce genre de chaussures – qui ont aussi un prix lourd et encombrant – sont peut-être bien le seul produit qui peut être vendu aux participants d’une activité autrement extrêmement bon marché. Il est dans l’intérêt des manufacturiers de maintenir la présomption que ces chaussures sont une nécessité et pour renforcer l’idée que le pied humain est mal conçu et totalement inadapté pour quelconque activité physique.
Il est triste de voir que pas mal de gens aiment bien de marcher pieds nus et le font régulièrement mais ont été convaincu qu’ils ne pourraient jamais le faire dans les bois. Pourtant la vérité est différente, la majorité des chemins forestiers sont nettement plus faciles et agréables pour les pieds que le bitume et généralement beaucoup moins dangereux que les plages ou les pelouses publiques. Ceci ne veut pas dire qu’il n’y a pas de risques sur les sentiers et chemins, mais un randonneur pieds nus est plus attentif, il regarde où il pose ses pieds et grâce à la sensitivité de la plante du pied il est capable d’ajuster sa pose de pied en une fraction de seconde. Ceci le rend moins susceptible à la blessure où son compagnon en chaussures, étant moins attentif, risque bien de remarquer la grosse pierre instable une fois qu’il a trébuche ce qui induit l’idée qu’il faut des chaussures encore plus lourdes et forcément plus chères pour une meilleure protection.
L’argument le plus tangible en faveur de randonner pieds nus est d’un aspect environnemental. L’entretien et le maintient des sentier et chemins nécessitent de temps en temps de déplacer ceux-ci pour réduire tant que peu le problème de l’érosion. En marchant pieds nus on dérange à peine la couverture de sol la plus délicate ; et on apprécie pleinement la douce carpette de mousse en bonne conscience. Des chaussures par contre peuvent être très destructeurs à l’herbe la plus résistante. Ils laissent des traces sur les sols les plus durs où un pied nu laisse à peine une trace sur les plus mous. Ainsi tout un groupe de randonneurs pieds nus endommagera nettement moins les sentiers qu’un seul en chaussures. Les environnementalistes actuels feraient bien de reconsidérer leur chaussage quand ils s’aventurent dans la nature.
La vie est pleine de dangers mais tout est relatif. La nature n’est pas un environnement hostile et sous nos latitudes il n’y a que très peu de bestioles dangereuses voir venimeuses, il y a bien plus de plantes toxiques. Alors une petite connaissance de base ne fait pas de tort quand on se promène. Si vous vous promenez en groupe, ne fusse qu’a deux, il est quasi certain que vous allez papoter et vous ferez du bruit, alors le gibier vous aura entendu et vous ne le verrez pas. De même si vous avez le vent dans le dos il vous aura senti et déguerpira avant votre arrivée. Ainsi vos rencontres avec le gibier seront extrêmement rares. Par contre si vous baladez seul à l’aube ou au crépuscule, et comme nu pied on ne fait pas de bruit, il y a souvent moyen de l’observer. Pour ce qui en est de la vipère sachez qu’un serpent est sourd et que crier ne sert a rien mais si vous tapez le sol à une distance sure il va sentir les tremblements et va chercher des lieux plus tranquilles pour continuer son bain de soleil ou sa sieste. N’empêche que les rencontres sont rares.
Evitez les pelouses avec beaucoup de trèfle car il est très mellifère et attire les abeilles. Ce ne sont pas des bêtes dangereuses, elles sont très occupées à récolter nectar et pollen. Si vous ne les ennuyez pas elles ne s’occuperont pas de vous mais il est logique que si vous marchez dessus qu’elles se défendent. Les pelouses, surtout dans les parcs publics peuvent bien cacher des objets piquants ou tranchants bien plus dangereux qu’une petite abeille inoffensive.
L’éventuel danger réside plutôt dans la végétation, surtout avec des enfants. Pendant la belle saison il y a de nombreuses baies et autres fruit un peu partout. Et bien qu’elles semblent souvent alléchantes et invitent à la cueillette il vaut mieux les connaître car nombreuses sont celles qui sont toxiques, voir mortelles. NE CUEILLEZ JAMAIS RIEN QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS. Pour les petons, faites attention où vous mettez les pieds, certaines plantes rampantes ont des épines, comme la ronce, le framboisier, …. Dans l’herbe et en bord de chemin vous risquez bien de trouver d’autres plantes piquantes tel, l’ajonc, chardons, l’ortie. Cette dernière est un moindre mal car l’antidote pousse généralement juste à coté, il s’agit de la patience à feuilles obtuses ou rumex (Rumex acetosella) et le plantain (grand ou lancéolé) (Plantago major, Plantago lanceolata), il suffit d’en cueillir une feuille, de vous fâcher dessus en l’écrasant bien et de frotter les piqûres, la démangeaison disparaît très rapidement, bon à savoir quand on se promène avec des bambins. Les autres il vaut mieux essayer de les éviter et les épines de chardon sont particulièrement difficiles à enlever.

_________________________________________________
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao Tseu
Revenir en haut Aller en bas
 
1. Randonner v. 1.0
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Faire connaître notre plaisir :: The Book : Marcher, randonner et courir pieds nus-
Sauter vers: