Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fleur d'esprit et plante de pieds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur


Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mer 12 Juin 2013, 07:48

Une grosse pensée et un kdo pour Tchey

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le pauvre, il n'est probablement pas au bon endroit au bon moment ... Crying or Very sad

Courage à lui
Revenir en haut Aller en bas
Tchey
Pied souple
Pied souple


Inscrit(e) le : 08/04/2013
Nombre de messages : 151

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Jeu 13 Juin 2013, 21:06

Je ne peux pas assurer un texte par semaine, car mes connexions internet sont aléatoires, et plus j'avance, moins j'ai à dire ! Les choses se mettent en places. Changement de titre, pour la forme... Voici donc une "chronique", na.

Aussi, nul besoin de canard ou de bouée (merci tout de même, hihi) : je ne focalise pas sur un chemin spécifique. Si l'eau monte, je monte aussi, je dévie, je détourne, j'adapte.


Chronique sixième : la vie est un long fleuve en crue.


Mes souliers mous du rayon "sports aquatiques" auraient pu me servir, au vu des inondations qui ont eu lieu dans la région où je me trouve, et surtout plus à l'Est. Il n'en est rien. En fait, j'ai fait un mauvais choix. Ces chaussons sont parfaits pour "remplacer" des pieds nus : semelle très fine et totalement molle, légèreté, c'est pratiquement comme marcher pieds nus. Ce qui est un résonnement bancal de ma part : je marche pieds nus, pas besoin de chaussures pour faire comme si.


Le long du Danube, les chemins sont variés : piste cyclable en bitume bien lisse, chemin forestier aux gros cailloux coupants, sentier d'herbes fraiches, route mal entretenue... Je pensais utiliser les chaussons sur de courtes distances, hors parfois, je fais face à un chemin "impossible" pieds nus pendant plusieurs kilomètres... et aussi difficile en chausson. La semelle trop fine n'assure aucune protection, et je termine quelques étapes au ralenti et en souffrance. Je mets même un moment du papier et du carton pour renforcer la semelle, en vain. Autre soucis : une puanteur tenace, qui va jusqu'à me déranger grandement ! Rien à faire, je passe les chaussons dans l'eau, je les sèche au soleil, les frotte... Ils sentent comme j'ai jamais senti des chaussures !


Je passe par la première boutique que je croise pour m'offrir une paire de sandales, ma première idée avant de prendre les chaussons. Pieds à l'air, semelle épaisse. Je doute, fais les premiers pas : bien, très bien ! Sauf une grosse douleur au pied gauche et un frottement qui me fait un trou blanc dans la peau, au niveau du petit orteil. Je fais avec, je bricole la sandale pour limiter le frottement, et j'avance.


Avancer, c'est ce qui me frustre dans la marche pieds nus. Avec les sandales, je parcours 25-30km dans la journée tout en prenant le temps de visiter, regarder, glander... Pieds nus, la moitié. Si j'ai le temps, je n'ai pas l'éternité. Marcher est déjà un mode de déplacement lent, mais là, je traine, et je n'ai pas les moyens de doubler mon temps de mouvement : ça coute deux fois plus chers (puisque je mange deux jours au lieu d'un seul pour une même distance), et à ce rythme, je ne serais pas à la Mer Noire, ni nulle part, avant longtemps. Hors, marcher c'est sympa, mais sans le sentiment de progression, ça peut devenir bien chiant aussi, surtout quand on longe un fleuve : les paysages sont peu variés et les reliefs très discrets. Je reste donc en sandale pendant quelques jours, et suis satisfait de l'expérience, à part la douleur au pied gauche (différente de celle du trou blanc...), d'origine indéfinie pour l'instant. J'ai mal "dedans". Je soupçonne mon anatomie génétiquement dérangée de faire une petite crise identitaire. Je fais attention, ralenti, marche plus vite moins longtemps, plus lentement plus longtemps, etc, rien à faire. J'ai mal, mais j'avance.


La digue sur laquelle je marche souvent est généralement faite d'un sol dur et pierreux, douloureux même en chaussures. Mais parfois, le terrain est parfait. Une longue bande d'herbes courtes, légèrement humide, propre, avec un amortie idéal. Les sandales à la main ou pendues au sac, j'avance facilement et agréablement sur plusieurs kilomètres. Je trouve un rythme, et en ayant les "bonnes chaussures", semble-t-il, je peux faire mes 30 bornes tout en marchant régulièrement pieds nus. Avec un sol plus clément (comme ces bandes d'herbe et de terre souple, qui me ravissent), je me sens capable de faire la distance pieds nus. Hélas, le sol est souvent dur et "impossible" à mon niveau : une sorte de béton plus ou moins naturel, avec des pierres incrustées, aux arêtes sadiques.


La vie nu-pieds, c'est comme le fleuve en crue que je longe vaguement. Les rives sont indéfinies, le courant variable, des bonnes idées tombent à l'eau comme des arbres déracinés, des terrains se dévoilent sous un autre aspect, et pourtant, les gouttes s'ajoutent aux gouttes pour former ce flux implacable. L'eau continue de couler, encore et encore, et aucun barrage, aucune digue, ne semble capable d'arrêter son grand voyage.
Revenir en haut Aller en bas
http://vagabondance.net
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Sexe : Masculin
Job : Concepteur mécanique

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2676

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Jeu 13 Juin 2013, 22:12

La marche pieds nus est comme la vie. Elle n'est pas toujours tendre.
Merci pour ton récit Tchey.
Revenir en haut Aller en bas
André Uhres
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 64
Sexe : Masculin
Job : Informaticien, musique, nature

Inscrit(e) le : 20/07/2010
Nombre de messages : 881

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Ven 14 Juin 2013, 05:57

Merci, c'est très inspirant. Quand j'ai mal aux pieds je mets aussi les sandales, ça m'aide beaucoup.

André
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Ven 14 Juin 2013, 08:39

Merci beaucoup Tchey et courage pour la suite top!

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
henriDS
Pied souple
Pied souple
avatar

Age : 63
Sexe : Masculin
Job : meca, elec, vendanges, bistrot

Inscrit(e) le : 16/01/2010
Nombre de messages : 172

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Ven 14 Juin 2013, 16:49

Et c'est toujours aussi beau, ce que tu écris.
Henri
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7634

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Dim 16 Juin 2013, 16:22

Il est décidément plus facile d'apprendre à marcher pieds nus quand on est sédentaire. Je ne suis pas étonné de tes remarques, je me suis souvent trouvé bien fatigué des pieds après une rando un peu dure, et cela m'arrivera certainement encore. Les pieds n'en font qu'à leur tête!
Merci pour tes remarquables récits.
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Sexe : Masculin
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Dim 16 Juin 2013, 21:49

C'est vrai qu'il y a beaucoup de similarité entre apprendre à marcher pieds nus quand on est obligé d'avancer et apprendre à courir pieds nus quand on veut plus ou moins garder son rythme habituel. Cela demande beaucoup d'attention car on n'est jamais très loin de la ligne rouge qui pourrait tout remettre en cause. Et si on passe de l'autre côté, pas facile de rattraper le coup, que ce soit en passant aux sandales ou au vélo et/ou chaussures classiques, car comme on s'est déjà pas mal habitué, ce qui était classique ne l'est plus et devient aussi périlleux...
C'est quand même une belle aventure que tu nous racontes là, faudra que je remonte un peu le temps pour voir un peu comment s'est dessiné ce projet !
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 202
Sexe : Masculin
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 17 Juin 2013, 00:27

J'ai bien apprécié les textes que tu as écrits : non seulement le récit est passionnant, mais le style est très agréable. Il fait passer de la poésie dans la description de ton parcours et va bien au-delà de la marche pieds nus. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je dois dire par ailleurs que je te rejoins dans cette réticence quant au terme "barefooting". J'aime autant, lorsque cela est possible, utiliser les équivalences en français (même si dans un texte très récent, j'ai employé l'expression "in progress", je m'en repends !).

Barefooting est ennuyeux dans la mesure où il impose une explication à son interlocuteur. Va-nu-pieds est à éviter, car il impose aussi une explication pour ne pas laisser croire qu'on est un type en déshérence. En fin de compte, je parle de marche pieds nus, mais c'est un peu long. Je ne sais pas bien en réalité quel terme serait le plus adapté, tout en étant court.


Dernière édition par m.anuel le Mar 25 Nov 2014, 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7634

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 17 Juin 2013, 06:24

La vie est dure! Non seulement notre marotte nous amène à des problèmes physiques et sociaux, mais  en plus
des questions linguistiques qui ne sont pas encore en voie de solution!
Y a-t-il un agrégé de lettres dans la salle?
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Sexe : Masculin
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 17 Juin 2013, 08:12

hum, je ne suis pas sûr que ce serait la solution pour aboutir à l'expression recherchée : courte et se passant d'explication...
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 17 Juin 2013, 08:18

J'ai envie de dire, peut importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

Je pense que chacun chosit le terme qui lui convient le plus, et ce genre
d'initiatives (balade a travers le monde avec un récit qui donne envie de lire)
ne peut que faire connaître et donner envie de goûter a cet art de vivre.

Nous n'empêcherons jamais les gens de se poser des questions quant au pourquoi mais
plus nous serons nombreux a organiser des balades ou à relater nos périples et moins
il y aura d'ignorants quant à nos motivations, la linguistique passera alors
encore plus au second plan.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Tchey
Pied souple
Pied souple
avatar

Age : 37
Sexe : Masculin
Job : Vagabond...

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail
  • autres activités

Inscrit(e) le : 08/04/2013
Nombre de messages : 151

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 01 Juil 2013, 16:25

Chronique septième : mythes et limites.


On parle beaucoup du regard des autres, parle-t-on du regard de soi ? Ne préjugeons-nous pas les personnes qui nous regardent "bizarrement" ? N'avons-nous jamais affiché un air "étrange"en regardant une personne "hors norme" tout en ne ressentant rien d'autre que de la saine curiosité ou de l'intérêt ? Je me pose ces questions alors que traverse une petite ville, et que de nombreuses têtes se tournent plus ou moins discrètement sur ma personne. Même si je ne travaille pas intentionnellement mon image, je suis conscient que je cumule quelques singularités : je marche là où pratiquement tout le monde utilise une bicyclette ; je porte une barbe longue là où la plupart des mâles sont rasés ou faussement négligés ; mon bâton est de bois et non d'aluminium ou de carbone ; mes pieds caressent le sol directement de leur peau, et s'ils ne sont pas nus, alors ils sont seulement en sandales. Hors, on ne marche pas longtemps en sandales, n'est-ce pas ?


Pieds nus, je devrais être un mendiant, un vagabond, un pauv'gars d'la rue, mais ce n'est pas toujours le cas. C'est certainement l'image que je projette alors que je laisse mon sac chez quelqu'un pour me promener en ville. Les gens m'évitent, changent parfois de trottoir, j'entends des remarques d’apitoiement ou de dégoût, quelques fois des rires étouffés.


Lorsque j'ai toute ma panoplie cependant, je me transforme, car dans ma panoplie se trouve un objet magique : un baton de bois. Pieds nus, je suis un pélerin, un voyageur qui vient de loin, un moine itinérant. Les gens m'abordent, me questionnent, s'ouvrent sans crainte. Je suis le stéréotype de la vieille statue de bois ou de bronze, celle qui représente un homme démunie et souriant, celle que l'on trouve proche des lieux de culte ou sur les sentiers du type de Compostelle. Otez le bâton, et je redeviens le mendiant que l'on évite.


Avec les chaussures de randonnées, c'était aussi vrai, mais dans une mesure bien moins remarquable. La combinaison du bâton de bois et des pieds nus frappe l'imaginaire. Si en plus la barbe longue orne le visage, l'impression est ultime.


Je ne marche pas si souvent pieds nus lorsque je veux avancer, manger du kilomètre, sauf si le terrain est vraiment agréable (herbe courte et fraiche ou piste de terre bien dégagée par exemple). Je ne mets pratiquement plus de chaussures par contre lorsque je suis en milieu urbain : les différents sols sont très facilement abordables, et la seule difficulté vient de l'attention que je dois porter à mes pas : merde et verre sont deux ennemies redoutables. Ma peau est maintenant sensiblement plus épaisse, un peu comme du cuir fin. Je reste encore très prudent car le moindre gravier pris de travers fait l'effet d'une épingle qui remonte de ma plante de pieds à ma tête, mais je n'ai pas eu de nouvelle blessure ou ampoule ou autre coupure. Parfois une douleur sur le point d'appui à l'avant pied vient perturber ma progression. Dans ce cas, je compense un attaquant (délicatement) le sol par le talon, ou je ralenti simplement la cadence.


Lorsque je fais des rencontres et que je suis accompagné sur quelques kilomètres ou lors d'une sortie en ville, mes compagnons sont curieux et bienveillants. Ils font des détours pour éviter les travaux ou les pavés au profit d'un dalles lisses ou des trottoirs propres. Ils me posent des questions sur mes sensations, les douleurs, l'hygiène, le regard des autres... Je commence par répondre, puis rapidement, je les invite à se déchausser. Certains estiment qu'ils ne sont "pas prêts". D'autres terminent pieds nus et découvrent par eux-mêmes.


Tous sont étonnés : c'est facile, et surtout, c'est agréable !
Revenir en haut Aller en bas
http://vagabondance.net
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Sexe : Masculin
Job : Concepteur mécanique

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2676

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 01 Juil 2013, 22:46

Magnifique analyse du regard des gens en fonction de paramètres différents. La chute est aussi rapide que la hausse de l'estime au travers de l'image que l'on renvoie. C'est encore plus vrai lorsque l'on sort un tantinet de la soit-disant "normalité".
Merci pour ce nouveau récit. top!
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mar 02 Juil 2013, 08:01

Oui merci Tchey et tu as raison, l'apparence (ou le bâton dans ton cas) sont très importants
dans l'acceptation des pieds nus. L'image ou plutôt "l'interprétation de l'image" est la première
"carte de visite de l'homme". C'est de là que partent les préjugés bon ou mauvais.
Après, on peut se moquer ou pas de ce que peuvent bien penser les autres (surtout si ce
sont des inconnus) mais dans un périple où l'idée est tout de même d'échanger avec les autres,
je comprends que tu cherches malgré tout a faire attention a ton image tout en lui restant fidèle

Au fait, tu es dans quel coin ?

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
patpiedsnu
l'Arpenteur des bois
l'Arpenteur des bois
avatar

Sexe : Masculin
Job : Guide nature / rando pieds nus nature et ville

Inscrit(e) le : 18/11/2008
Nombre de messages : 2285

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mar 02 Juil 2013, 08:35

Merci Tchey, encore un superbe récit.

_________________________________________________
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao Tseu
Revenir en haut Aller en bas
André Uhres
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 64
Sexe : Masculin
Job : Informaticien, musique, nature

Inscrit(e) le : 20/07/2010
Nombre de messages : 881

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mar 02 Juil 2013, 10:44

Formidable écrivain, lu et approuvé Very Happy.

André
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 202
Sexe : Masculin
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mar 02 Juil 2013, 15:03

Le chemin est court qui va du vagabond au pélerin. Encore plus si ceux-ci sont pieds nus et barbus.

La distance qui les sépare est dans l’attitude du marcheur et dans le regard du spectateur.

Dans ce regard, on croit lire beaucoup de choses, alors que souvent ne s’y trouvent que les préoccupations de celui qui semble nous observer. C’est ce que l’on appelle la pensée magique : je suis persuadé de savoir ce que l’autre pense de moi, en général du mal, alors qu’on n’en sait strictement rien et que l’on ne devrait pas même s’attarder à le chercher.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On a envie de fuir le vagabond, qui nous ramène à une situation que l’on craint. On a envie de connaître le pélerin qui nous entraîne vers une situation que l’on envie : la liberté d’aller où l’on veut, peut-être sans but, de larguer les amarres, de quitter son quotidien. Ses pieds nus sont une autre avancée dans la liberté, celle que l’on n’ose pas mais que l’on souhaiterait avoir le courage de tenter.

Tu dois faire du bien à ceux que tu croises et qui cheminent quelques minutes ou plus à tes côtés. Et tu nous en fais en partageant ton expérience.


Dernière édition par m.anuel le Mar 25 Nov 2014, 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
Tchey
Pied souple
Pied souple
avatar

Age : 37
Sexe : Masculin
Job : Vagabond...

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail
  • autres activités

Inscrit(e) le : 08/04/2013
Nombre de messages : 151

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Dim 22 Sep 2013, 11:24

(Le site est censuré depuis la Turquie ! Je ne peux y accéder qu'en trichant, en utilisant le logiciel Tor qui brouille les pistes...)


Chronique huitième : des pattes carbonara.


Le seul moyen de ne pas me blesser est de poser mon pieds en trainant un peu au sol avant de le poser, afin d'écraser les herbes sèches qui autrement me perforent la peau. Marcher sur le bord de la route est exclu : au delà de quelques minutes, la sensation de brûlure devient intense, et je me réfugie dans mes sandales avant d'avoir les pattes "carbonara"... L'été est bien installé, et comme souvent, je n'ai pas suivi mon plan initial. Je me retrouve "au sud" : en Grèce, puis en Bulgarie et en Turquie. Il fait facilement plus de 35C et probablement plus 40C par moment. Le sol est sec, douloureux, et hélas de plus en plus sale : les déchets sont partout, le plastique bouffe le paysage et les débris de verre n'attendent qu'un pied étourdit pour passer à l'acte. C'est pourquoi je passe le plus clair de mon temps chaussé, en sandales certes mais par sécurité et confort, j'ai une semelle.


Au fil des semaines, ma peau perd ce qu'elle avait gagnée en épaisseur. Le petit cuir que j'avais laborieusement installé s'évade. Pourtant, lorsque je suis pieds nus pour quelques pas ou au campement ou chez des gens, je sens que je n'ai pas perdu l'habitude "mécanique" : je pose mon pieds presqu'à plat, le devant précédent de très peu le talon, et mes pieds "voient"le sol afin de se poser au mieux.


Par le jeu des rencontres et des opportunités, je me retrouve à vivre en appartement pour quelques temps, au sud-est de la Turquie, là où le regard est lourd et l'éducation légère. J'ai déjà tenté, à l'autre bout du pays, une journée pieds nus : à Istanbul ! La mosquée du prince, la grand bazar, les rues, le métro... J'ai un peu souffert de la chaleur mais c'est resté supportable. Les gens cependant m'ont dévisagé comme jamais avant, et m'ont demandé à plusieurs reprises où étaient mes chaussures, pourquoi j'étais pieds nus, etc. A présent, je sors chaussé, car le sol est très chaud en journée, et que je ne souhaite pas attirer d'ennui au personnes que je côtoie. On leur demande déjà des comptes à mon sujet, qui je suis, d'où je viens, si je suis seulement un "ami" ou autre chose... Les moeurs sont d'un autre temps, d'un autre lieu... Mes cheveux longs et ma barbe affolent déjà suffisamment : les frontières avec l'Irak, la Syrie ou encore l'Arménie ne sont pas loin, et les conditions politiques de ces derniers mois ne favorisent pas vraiment l'intégration de ce qui est étranger.


J'ai cependant fait un pas de plus vers la vie nus pieds : courir pieds nus. Je n'ai jamais pratiqué le footing avant, mais comme j'ai du temps et que je suis "sédentaire" quelques semaines, je me suis dit que c'était l'occasion de tenter. C'est aussi un moyen de rester en forme en prévision de ma reprise de la marche plus tard. Au départ sur place dans ma piaule, une vingtaine de minutes pendant quelques jours. Puis un matin, réveil à 5h, et c'est parti, pendant que le soleil se lève. J'ai repéré les jours précédents les rues où je peux passer sans me blesser, ce qui n'est pas facile. Les trottoirs sont défoncés, les rues ne sont pas en bon état, les graviers, tessons de verre et débris de canettes jonchent le sol... et les habitants guettent. Pas de danger de ce côté là, la population est globalement bienveillante et d'une grande générosité, c'est seulement un grand inconfort social, autant pour moi que pour eux. Ils sont curieux, et en même temps ne sont pas prêt à recevoir un "changement". L'ami d'une amie rencontrée ici a ainsi vu ses voisins lui demander (gentillement) de quitter son immeuble. Motif : il boit de l'alcool sur le balcon avec ses potes, parfois. Moi, je m'en fiche un peu je suis de passage. Les personnes qui me reçoivent, m'hébergent, m'invitent, etc, elles, doivent vivre avec. Je préfère éviter les complications dans ce contexte.

Ma première séance a duré 15 ou 20 minutes, petits pas, pas pressé. Les pieds vont biens, le souffle aussi. J'ai choisi de courir à 5h la matin car le soleil se lève et c'est beau, mais aussi parce qu'il fait frais, et que les rues sont désertes.


Je n'ai qu'une envie maintenant, au sujet de courir pieds nus : trouver un parcours plus long !
Revenir en haut Aller en bas
http://vagabondance.net
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7634

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 23 Sep 2013, 07:20

Merci pour ce récit qui va en faire rêver plus d'un!
Les pieds, qu'ils soient nus on pas mènent vers des gens et des cultures qui peuvent nous gêner et dont
il nous faut casser les codes...
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 23 Sep 2013, 07:21

Merci beaucoup pour ton récit Tchey, bravo et courage pour la suite

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
André Uhres
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 64
Sexe : Masculin
Job : Informaticien, musique, nature

Inscrit(e) le : 20/07/2010
Nombre de messages : 881

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 23 Sep 2013, 07:36

Ne t'en fais pas quand souvent tu ne peux pas  suivre ton plan initial, car comme disait Lao-Tseu: "Le vrai voyageur n'a pas de plan établi et n'a pas l'intention d'arriver". Belle récit, merci beaucoup et bonne continuation!

André
Revenir en haut Aller en bas
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Sexe : Masculin
Job : Concepteur mécanique

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2676

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 23 Sep 2013, 21:41

Oui.Très beau récit.
On a une fois de plus une explication du fait que les gens des pays chauds ne se déchaussent pas car le sol sec, chaud et aride n'est guère hospitalier à la pratique pieds nus.
On trouve donc logiquement plus de barefooteurs dans les régions plus fraiches et beaucoup moins sèches.
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 38
Sexe : Masculin
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2367

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 23 Sep 2013, 22:51

Encore un coureur pieds nus !! Bonne continuation dans ton périple Tchey !
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 202
Sexe : Masculin
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Mar 24 Sep 2013, 12:28

Dans l'Himalaya, en saison sèche, les habitants sont en chaussettes dans leurs sandales. Explication : l'atmosphère est à ce point sèche que les chaussettes permettent d'éviter l'asèchement des pieds et l'apparition de crevasses.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je peux en témoigner, car la première année que j'y suis allé, j'étais en tongs très souvent, et j'ai été victimes de crevasses très profondes. Je n'avais pas réalisé qu'une altitude de 3.500 mètres minimum nécessitait aussi des précautions pour les pieds.


Dernière édition par m.anuel le Mar 25 Nov 2014, 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
Tchey
Pied souple
Pied souple
avatar

Age : 37
Sexe : Masculin
Job : Vagabond...

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail
  • autres activités

Inscrit(e) le : 08/04/2013
Nombre de messages : 151

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Dim 08 Déc 2013, 23:52

Merci encore d'avoir tous ces commentaires positifs. Même si je ne souhaite que partager voire documenter une expérience de vie, ça fait plaisir.

Chronique neuvième : Faits dits verts.


Il a neigé, puis la neige a fondu. La terre est froide le matin, et glissante au soleil. De retour en France pour quelques mois, me voici en Provence, et je cherche un parcours pour reprendre ma vie nu pieds. Sur la terrasse, le sol est froid mais supportable. Le bord de la route départementale n'est pas très agréable. Le champs de l'autre côté ? Je m'en vais faire quelques pas. J'ai perdu mon petit cuir, à force de marcher en sandale. Lorsque j'avais le sac sur le dos, j'étais vraiment trop lent et trop encombré pour profiter pleinement de la marche nue, et je me suis réfugié dans les sandales pour terminer mon périple européen. Maintenant que mon sac est vide, mes pieds ne sont plus habitués.


J'ai remis des chaussures. La première paire que l'on me prête me font littéralement souffrir. La seconde paire ne va pas mieux. Alors je mets des grosses chaussettes dans les sandales, mais la pluie et la neige posent problème : ça mouille les chaussettes, mais sans les chaussettes, j'ai froid ! Finalement, je retrouve mes vieilles chaussures Merell de trekking, légères et usées, que j'ai porté plus d'un an au quotidien avant de commencer mon vagabondage. Les premiers jours, je suis réellement mal à l'aise, puis doucement, l'inconfort s'estompe. Je préfère toujours avoir les orteils à l'air, mais maintenant, je n'ai plus de douleur à porter des pompes.


Je laisse les chaussures sur la terrasse, et goûte le sol froid. L'hiver arrive, et certains jours, il est déjà là. Depuis quelques temps, je me suis découvert un vrai plaisir dans la course à pieds ! Je trottine donc sur le bord de la route, puis rejoins le champ en évitant les plaques de neige que les ombres longues protègent de la fonte. Là, je cours. Le champs n'est pas bien grand, aussi je fais plusieurs fois la longueur. Je constate avec une certaine surprise que je ne souffre pas du tout d'être pieds nus sur un sol (presque) naturel. Cependant, le froid pique un peu. Puis il pique trop. Mes orteils brûlent. C'est supportable, mais c'est notable.


Chaque jour, je marche ou je cours au moins une heure. Je cours chaussé à cause du froid essentiellement , car j'estime qu'il m'est préférable de courir chaussé que de ne pas courir du tout. J'explore et redécouvre ma région natale, et ne peux m'empêcher de penser « ce revêtement doit être agréable », ou « oh ici c'est un coin à éviter ». Je prends des repères, sans même y penser activement. Des sentiers recouverts de feuilles mortes, des chemins d'argile ou de caillasses, des passages où le goudron est cassé et coupant, des sentes où la terre invite au contact direct... Je repère des lieux, des boucles, des parcours, où je peux passer pieds nus. Puis un ou deux jours plus tard, j'y vais. Le froid est présent, mais pas encore intolérable. Alors je tolère.


Il paraît qu'il faut se « mettre au vert », que c'est bon pour la santé, que vivement le printemps, et blablabla. Se mettre aux ocres, aux marrons, aux bruns, aux oranges, afin de jouir pleinement de l'automne, c'est aussi bon, sinon meilleur encore !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://vagabondance.net
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10763

MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   Lun 09 Déc 2013, 06:25

Ca fait plaisir de te retrouver Tchey  cheers 

Rassure toi, le réapprentissage à la vie pieds nus est plutôt rapide même après une assez
longue période en shoes.

Pour le froid, chacun n'en a pas la même perception mais lorsque l'envie est forte, même
les plus frileux arrivent à le tolérer. 

Tu es dans quel coin en Provence ?

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fleur d'esprit et plante de pieds   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleur d'esprit et plante de pieds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Faire connaître notre plaisir :: The Book : Témoignages-
Sauter vers: