Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal d'une découverte de la course pieds nus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges


Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2665

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 16 Oct 2013, 21:08

En tout cas, très bel effort pour retranscrire avé des lettres un acceennt fort agréable à eennntenndre !
Je rajoute les cigales : kss kss kss kss...
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite


Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 16 Oct 2013, 22:16

Chez mes parents l'été, sous le platane, c'est plutôt KSS KSS KSS KSS Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 17 Oct 2013, 06:31

Sans oubier les "gling chploc chploc" des glaçons dans le pastis Cool  

Et dire qu'une touriste de "jeusaipuou" avait écrit une lettre de réclamation
a son agence de voyage pour se plaindre des KSS KSS KSS KSS !!!!!
 
Franchement, faut aller dans la Creuse si t'aimes pas la musique provençale !!!!!

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 201
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 17 Oct 2013, 10:04

Faisons confiance à nos congénères pour que, grâce à la pollution, un jour, cet environnement sonore s'éteigne à jamais[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image].


Dernière édition par m.anuel le Mar 25 Nov 2014, 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 17 Oct 2013, 21:59

La disparition des platanes risque d'aider aussi...
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Ven 18 Oct 2013, 06:38

...... Et hélas, le "bzzzzzzzzzzzzzzz" du moustique n'a pas la même saveur

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Lun 28 Oct 2013, 22:37

Il y a 8 jours, j'ai fait une petite balade de 42.195 km à Amsterdam. J'y allais pour accompagner deux amies dont c'était le premier marathon, donc sans aucune ambition personnelle. J'avais en revanche quelques inquiétudes sur le comportement de mes membres inférieurs, chaussés de très minimalistes, sur une si longue distance et malgré les quelques longues sorties préalables. De plus il s'agissait là de rester sur le macadam bien dur, ce qui n'est pas mon habitude. J'avais bien mesuré le risque, ma transition ne datant que de février, mais ça faisait bien 2 ans qu'on en parlait, et j'avais vraiment envie de faire ce bout de chemin avec elles et de les voir passer la ligne. Donc ne pas y aller n'était pas une option.
On est arrivé la veille. Petite marche (30 min) de l'hôtel jusqu'au stade pour récupérer dossard et compagnie, retour à pieds aussi, avec pause restau au milieu. Pas vraiment de tourisme durant ce week-end, hormis pendant la course, car c'était pas très possible de partir le vendredi, et on avait tablé sur un retour d'après course, parce que je me souvenais qu'après on a pas trop envie de se promener à pieds...  Rolling Eyes  (ce qui a été vérifié).
La balade a été très agréable (hum, disons jusque 4-5 km de l'arrivée). Départ et arrivée dans le stade des JO de 1928. Traversée du Rijksmuseum, construit à partir de 1876 et réouvert cette année après 10 ans de travaux pour cause de rénovation amiante. La façade avec tableaux incrustés est magnifique, et c'est amusant de traverser le musée avec sur notre gauche la bibliothèque style verrière et les gens qui travaillent calmement à côté de notre agitation. Nous avons longé l'Amstel aller et retour pendant au total une bonne dizaine de km. Parcours calme et très agréable, avec de superbes propriétés tout le long, des animations y compris sur l'eau, avec en particulier un groupe sur une péniche qui passait tout le répertoire de Creedence Clearwater Revival, et puis au retour un petit panneau "don't feed the bears" qui m'a bien amusé. Ça fait du bien pour le moral de retourner en ville ensuite, avec un peu plus de monde. Les derniers km restent difficiles. J'ai en fait trouvé la fin aussi dure que lors de ma dernière expérience où j'avais été bien plus vite, ce à quoi je ne m'attendais pas vraiment.
Côté pieds, j'avais un peu peur de souffrir des mollets ; finalement pas de soucis de ce côté, la foulée est restée propre pendant presque toute la course, mais ça s'est quand même un peu raidi à la fin... J'ai eu quelques douleurs aux pieds (dessus) cette semaine, alors que le peu de courbatures que j'avais est parti rapidement. J'espère que tout ça va se dissiper sans soucis majeur, ça a l'air d'aller, mais j'en saurai plus dans quelques jours : reprise en douceur demain en principe, après 8 jour sans courir du tout. On verra si c'est une étape supplémentaire réussie dans ma transition.
Un grand bravo aux organisateurs en tous cas, en particulier pour la récup des affaires à la consigne à l'arrivée : moins d'une minute il faut le faire !
Et très grand bravo aux filles qui ont fait un premier marathon grande classe, pile dans l'objectif de temps, tempo ok dès le début et sans jamais faiblir jusque l'arrivée, régularité exemplaire. On a doublé des centaines de personnes dans le second semi, alors que nous maintenions simplement l'allure. Un immense plaisir que d'avoir pu partager ça !
Enfin, malgré un oeil attentif, je n'ai vu personne pieds nus, quelques uns en minimalistes en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Lun 28 Oct 2013, 23:42

Suite à mon voyage en juin, je n'avais pas repris le fil de cette discussion... J'ai réparé cette négligence ce soir (honte à moi !). (c'est pas gentil de vous moquer de mon combat acharné avec un plot en métallique... euh... contre une bande de skinhead enragés !!)

Je content de voir que tu progresses sans blessures, j'admire ta mesure dans la transition vers la course pieds nus. Moi au bout de 5 mois j'avais déjà une fracture de fatigue...

Heureux aussi de voir que tu as aussi pu barefooter dans l'été sans que ça ne dérange les villageois (que l'on aurait pu imaginer te poursuivant avec des fourches et des torches, mais non !)

Félicitations pour ta "balade" de 42km ! Même couru en deçà de ce que l'on pourrait faire, ce n'est tout de même pas rien de courir pendant ??h??mn (??). Les minimalistes dont tu parles, c'est les sketcher ?
Tu nous raconteras pour la reprise.

Le marathon pieds nus, c'est sûr, tu rejoindras le club un jour.
Tu n'as pas vu de coureurs pieds nus à Amsterdam, mais il t'a semblé "barefoot friendly" le revêtement de ce marathon ?

Moi je ne suis pas encore d'humeur pour recommencer, mais qui sait, ça prendra peut-être un de ces quatre comme une envie de...
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mar 29 Oct 2013, 06:16

Félicitation JL et merci pour ce récit détaillé  top!

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7168

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mar 29 Oct 2013, 18:58

Quelle santé ce JL, Et quelle plume. Et quelles copines!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mar 29 Oct 2013, 21:07

Mouais, en guise de mesure on fait mieux que 4h30 de trottinage Rolling Eyes D'ailleurs, la courte séance pieds nus d'aujourd'hui, escamotée à 20 min, m'a indiqué que tout va bien.... sauf une TOFP pied gauche... Bon je ne m'inquiète pas trop quand même, c'est lié au stress de fin de marathon, et avec un retour à la normale et l'usage de chaussures un peu moins extrêmes pendant quelques séances ça devrait se dissiper. Ce sera intéressant de voir si on peut s'en débarrasser sans passer par la case anti inflammatoire ou repos absolu. Je ne suis pas très convaincu par le repos absolu d'ailleurs, j'ai toujours eu plus de réussite avec le maintien d'une activité modérée.
Oui, c'est avec les skechers go bionic, sans la semelle intérieure, que j'ai couru. C'est vraiment celles que je préfère pour les sensations. J'avais une paire de go run un peu moins minimalistes que j'envisageais d'utiliser pour le marathon, mais j'ai eu l'impression pendant la prépa de mieux adapter ma foulée au fur et à mesure de l'accroissement de la fatigue avec le modèle plus proche de la course pieds nus...
Un marathon pieds nus vraiment ? Hum, on verra. C'est pas un objectif en tous cas. Pourquoi pas si un jour je finis par courir très longtemps pieds nus. Mais je ne suis pas convaincu d'aller jusque là, ni même de refaire un marathon d'ailleurs !
Je suis d'une manière générale un exécrable témoin, donc absolument pas fiable pour te dire si le revêtement est acceptable à Amsterdam pour des petits pieds. Pas sûr du tout le long de l'Amstel, mais ça demanderait confirmation...
Pour le barefooting dans le village je pense que les gens sont habitués maintenant. Je peux même aller aux réunions où les "anciens" sont très présents sans que cela ne pose de soucis, c'est dire !
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 30 Oct 2013, 06:35

Ne soit pas si modeste JL, déjà faire un marathon, pour moi c'est géant Zen 

Quelle est la distance où tu penses être le plus performant ?

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 30 Oct 2013, 12:10

Aucune idée. Pas assez compétiteur de toutes façons pour pouvoir vraiment m'en rendre compte. Trop peu de vitesse de base pour le demi fond. J'ai une vague préférence pour les distances moyennes. 4-5 km, comme les cross courts, j'aime bien ; c'est court, la souffrance dure moins longtemps. Mais elle est plus intense... Mon premier marathon j'avais bien aimé aussi car on souffre peu sur le plan cardio respiratoire et l'aspect gestion de course est intéressant.
En bref, je sais pas quoi répondre Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 31 Oct 2013, 07:14

Ta réponse n'est pas si mal, plutôt les cross courts mais chaque distance
 a ses interets ..... et ses limites si j'ai bien compris  Rolling Eyes
 
Et comme je n'y connais pas grand chose, il y a pour moi une petite "incohérence" 
que tu vas pouvoir lever
 
Tu n'as pas assez de "vitesse de base" pour le demi fond pourtant sur 4/5 kms, on
va légérement plus vite que sur 20 kms non ? 
 
Ou alors tu peux être dans le rythme tout de suite là ou d'autres
ont besoin de quelques kilomètres ????

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7168

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 31 Oct 2013, 07:39

km, Fab, km!
Manu, lui, il fait des efforts avec les unités!
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 31 Oct 2013, 08:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Manu, lui, il fait des efforts avec les unités!
Ah, je suis ravi que tu aies remarqué que je m'efforce de le faire François !!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 31 Oct 2013, 09:21

C'est bien tout là l’ambiguïté de ma réponse : j'ai dit que j'avais une préférence pour les cross courts, ça ne veut pas dire que ce soit là que je sois le plus performant. Peut-être que 20 km serait ma distance de prédilection ??? Ça tombe bien, j'en fais jamais Razz 
Ceci étant c'est sûr qu'il y a des profils plus adaptés aux courses courtes que longues et vice versa, mais c'est à la marge ; si on regarde de loin, un bon coureur de 3 km sera un bon coureur de marathon pour peu qu'il s'entraîne de façon spécifique. Certains ont même excellé sur un très large spectre de distances (Haile Gebreselassie par exemple, ou plus récemment Mo Farah). En général connaissant les perfs de quelqu'un sur une distance on peut prévoir assez finement son potentiel sur d'autres distances. Pour te donner une idée, une approximation grossière est de considérer que lorsqu'on double la distance on perd 1 km/h, et vice versa.
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Ven 01 Nov 2013, 13:51

Moi aussi, je crois le semi-marathon serait ma meilleure distance, mais je n'en fais quasiment jamais.
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Lun 09 Déc 2013, 21:32

Les choses semblent revenir à la normale : 8 km pieds nus ce midi avec 2-3 km plus vite, et pas de douleur à l'horizon. Ça laisse quand même des traces pendant longtemps un marathon, même en touriste ! Je me suis contenté du minimum syndical depuis : des footings, quelques lignes droites régulièrement. Content quand même, car par rapport à la fin d'hiver dernier, je suis moins gêné par les conditions météo (2-3 degrés et sol humide aujourd'hui Froid ), et ce malgré le fait que je ne cours qu'une fois par semaine pieds nus en moyenne en ce moment (le reste chaussé). D'ailleurs je n'ai même pas encore abandonné le short pour les collants longs ce qui est assez inhabituel...
Pas fait le moindre cross cet hiver, et pour l'instant c'est pas au programme (sauf les obligatoires où je me contenterai d'accompagner). Je vais d'abord essayer d'intensifier un peu l'entraînement, ce qui n'est déjà pas gagné, et j'aviserai ensuite. Avec un peu de chance, quand je vais m'y mettre la saison sera finie... et je pourrai rester en vacances jusque l'hiver prochain  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mar 10 Déc 2013, 06:12

Ohhhhh mais ne compte pas sur nous pour t'entretenir dans ta flemmardise JL  ....  Razz

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7168

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 11 Déc 2013, 08:40

Oh, déjà 8h40! Ça me ramène à la réalité: il y a un chemin qui m'attend!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 11 Déc 2013, 08:44

Ah Ah ! Bientôt aussi fainéant que moi  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7168

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 11 Déc 2013, 13:01

Alors là, c'est pas demain la veille! Mets la tête sur la paillasse, baisse la hotte pour qu'on ne t'entende pas ronfler (mais tu connais sûrement le technique) et bonne sieste!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Mer 11 Déc 2013, 14:42

ah ça va être difficile, je n'y passe pas beaucoup de temps à la paillasse, ou au champ... Enfin, il reste les réunions.
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 20 Mar 2014, 21:38

Hum... plus beaucoup d'activité sur ce post. Probablement une indication que cette découverte est devenue routine.
Pas tout à fait quand même, car j'ai freiné un peu sur la course pieds nus au cœur de l'hiver. La Picardie et son climat empruntant à la fois à la rigueur sibérienne et à l'humidité anglaise n'est pas tout à fait favorable. Aucun soucis, ce n'est pas un but en soi de courir pieds nus, et si les conditions rendent cette activité peu agréable, aucune raison d'insister. Donc essentiellement minimalistes cet hiver.
Ce qui est intéressant, c'est que reprenant une pratique pieds nus plus régulière ces dernières semaines, j'ai pu m'apercevoir que malgré une interruption prolongée, on ne perd pas complètement au niveau de la plante du pied. On peut repartir direct sur quelques km (sans s, sans majuscule). Et le fait de courir en minimaliste fait que toutes les autres adaptations (foulée, mollets...) sont conservées. C'est ce qui m'a le plus surpris en reprenant. Pas la moindre gêne aux mollets.
Aujourd'hui 45 min de footing dans Paris et sur les berges de la Seine, c'est incroyable ce que les trottoirs et les routes des grandes villes sont doux. Encore une différence avec les routes souvent TRÈS granuleuses de la Picardie. Je n'avais quasiment jamais couru pieds nus dans une grande ville (peut-être à Zurich mais pas au centre), et j'ai été étonné de voir que ça passait aussi inaperçu que par chez moi. Même à l'arrêt aux passages piétons avec plein de gens. Très agréable en tous cas, avec ce beau temps et après une journée de travail. J'ai été surpris aussi par l'état des pieds, pas si noirs que ce à quoi je m'attendais, et finalement faciles à nettoyer (pourtant je vole pas comme manu).
Bon, prochain message dans 6 mois  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7168

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 20 Mar 2014, 21:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
sans s, sans majuscule

Je vois que tu as le sens de l'essentiel.

J'avais remarqué l'an dernier une sensibilité accrue avec la remontée des températures, ce qui semble se confirmer
ces jours ci où, sans que mes parcours soient vraiment pénibles, j'ai moins de facilités que quand il faisait froid. S' il se
passe la même chose que l'an dernier, ce phénomène devrait s'atténuer et je devrais pouvoir crapahuter avec plus de
sérénité dans quelques jours...
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   Jeu 20 Mar 2014, 22:05

C'est juste que tu es anesthésié lorsqu'il fait froid  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal d'une découverte de la course pieds nus...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal d'une découverte de la course pieds nus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Courir pieds nus :: J'aime courir pieds nus-
Sauter vers: