Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Technique et foulée du coureur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Technique et foulée du coureur   29/5/2013, 07:26

Comment allonger une foulée

Une foulée trop courte est bien souvent vécue comme un désavantage voire un handicap pour toute personne devant se
déplacer à pieds. En effet, mises bout à bout, mille foulées longues mèneront la susdite personne plus loin que mille
foulées courtes. De plus, les détenteurs de foulées longues sont peu enclins à les prêter, arguant que les foulées c'est
comme les brosses à dents, ç'est personnel.
Dés lors, une idée a germé dans mon fulgurant cerveau et qui n'en est pas à sa première du genre: Puisqu'un individu
donné ne dispose que de foulées courtes, pourquoi ne pas les allonger? Impossible, disent les esprits chagrins; je leur
rétorque "faut voir".
De quoi est composée une foulée? L'analyse en est difficile, il faut regarder courir par exemple un sportif: Il met
simplement un pied devant l'autre à une distance donnée et recommence. Pourquoi alors ne peut-il pas alors mettre son
pied gauche (si le droit est encore au sol) plus loin, ce qui lui permettrait d'aller plus vite ou plus loin selon les
besoins du moment. Tout simplement parce la longueur de sa foulée l'en empêche. La matière qui compose la foulée est à
la fois ténue, assez stable dimensionnellement et chimiquement. Pour autant, son allongement est possible grâce à ma
méthode.
Il faut disposer des accessoires suivants:
- Un châssis en bois marouflé et renforcé aux angles par des corbeaux. Tout corbeau peut convenir sauf le cryptoleucus.
- un système de mouflage avec moufles en bronze du Tibet. Les moufles en mouton retourné ne conviennent pas. Le cordage
n'a que peu d'importance, ni trop long ni trop court. On préfèrera tout de même le crin d'un cheval bien entraîné au
Buz Kashi, tressé selon la méthode ancestrale de nos campagnes.
- Un autoclave de dimensions suffisantes, dont les parois seront recouvertes à l'intérieur de satin asiatique mordoré,
l'extérieur pouvant se contenter d'un vichy que peut dissimuler le matériau anticalorifuge. Un système étanche (plans
sur demande moyennant la somme modique de sept cent douze euros) doit pouvoir laisser passer le cordage a l'extérieur
sans fuites, pour la manœuvre d'icelui.
- Un maître de cérémonie et ses assistants. La bonne moralité de la troupe n'est pas un critère rédhibitoire.
- Un barefooteur d'origine si possible inconnue, ou originaire d'une région où les gens sont accomodants avec peu de
dispositions ni de penchants marqués pour la chose juridique. La foulée du barefooteur est plus facilement démontable
et exempte d'odeurs désagréable. On aura préalablement, peu importe la méthode pourvue qu'elle soit précise, mesuré
la longueur de la foulée du postulant. Petit détail quand même, si on éprouve des difficultés pour trouver un sujet
répondant aux critères on peut tenter le coup avec un indigène plus proche. Un lyonnais peut convenir.
Le sujet doit être allongé sur un lit métallique ou à défaut sur un lit de petits légumes pas trop assaisonnés où domine
le poivron. Ce lit doit être au centre de la pièce, à proximité de l'appareillage.
La salle doit être éclairée en lumière ultraviolette et les participants doivent avoir chaussé des lunettes en saumon
fumé pour leur protection d'une part et parce que c'est le seul moyen de pouvoir visualiser la foulée au cours des étapes
qui vont suivre.
Là, on entre dans la phase cruciale de la procédure. Le maître de cérémonie et ses assistants simplenent vêtus d'un col
italien (avec nœud pap' pour le maître) doivent exécuter de plus en plus vite, autour du patient, la chorégraphie de la
mort du cygne selon Michel Fokine, mais sur l'air de Tutti frutti tout en chantant les parole:
Tutti frutti, oh rutti,
Tutti frutti, oh rutti,
Tutti frutti, oh rutti,
Tutti frutti, oh rutti,
Tutti frutti, oh rutti,
Wop bop a loo bop a lop bam boom!
mais en prononçant "toute foulée abrrutit" en roulant bien les "r".
C'est alors que la foulée, surprise assez désagréablement par ce charivari inconvenant, va chercher à se réfugier ailleurs
et commence à quitter son hôte. A ce moment, le maître, qui en a seul le pouvoir, doit rapidement passer des gants en
baudruche de bœuf. Il se saisit de la foulée encore sous le choc et la place sur le châssis, attachée d'un côté au bâti
et de l'autre au moufle. Il verse un bon verre de marc de Châteauneuf du Pape dans le fond de l'autoclave dans lequel il
enfourne le tout. Il ne faut pas se laisser impressionner par les cris plaintifs de la foulée qui ne sont que des illusions,
car jamais on a entendu une foulée se plaindre.
On gonfle l'autoclave à deux ou trois décimètres de bon mercure de bon cinabre puis on laisse mijoter quelques heures
pendant lesquelles on tirera de temps en temps la ficelle du mouflage qui passe par l'orifice à sept cent douze euros. La
forte humidité de l'ambiance autoclavistique combinée avec les délicieuses effluves du marc vont détendre la foulée, qui
va pouvoir s'allonger à loisir, selon la longueur de cordage tirée.
Lorsque le maître juge que l'allongement est suffisant, on refroidit brusquement l'autoclave avec quelque mètres cubes
d'azote liquide. La foulée, saisie par le froid, reste à la dimension voulue et peut être détachée sans précaution spéciale.
Il faut utiliser pour ce faire des moufles en mouton retourné à cause de basses températures. Eviter les moufles en bronze.
La foulée, encore un peu raidie par le froid, est alors déposée sur les jambes du volontaire. Il faut maintenant entonner
une air très doux, au goût du titulaire de la foulée nouvelle. Si celui ci est lyonnais, sans nul doute il aura choisi un
chant typique de son écosystème, par exemple le "chant des lyonnais".
La foulée, rassurée et heureuse va rapidement reprendre sa liaison symbiotique avec son hôte que l'on va pouvoir déclouer
de son lit et abreuver du restant de marc de Châteauneuf.
Après quelques heures de dégrisement, les essais pourront commencer, après aussi que le maître ait reçu la somme convenue
en liquide, dollars de préférence et qu'il se sera esquivé discrètement par la porte de derrière. Un taxi pour l'aéroport
devrait en principe l'attendre si tout est bien organisé.
Procéder bien sûr aux mesure avec la même méthodologie et les mêmes appareils qu'avant l'opération pour ne pas fausser le
résultat par un artefact indésirable.
Pour ce qui est des mesures à prendre à l'encontre du maître, c'est trop tard, il est déjà en route pour la Patagonie puis
la Terre de Feu ou une grotte aménagée et néanmoins confortable l'attend.
Je connais personnellement un lyonnais qui court tellement vite qu'il ne pourra pas toute sa vie cacher qu'il a profité
un jour de mon super-traitement-qui-allonge-la-foulée.




Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   29/5/2013, 09:27

Mais où tu es allé chercher tout ça ??? Je te dis pas comme j'ai galéré à lire tout ça sur l'écran minuscule du téléphone (wifi marche pas à l'hôtel...) !!! Bon, c'est combien tes tarifs, parce que même si les barefouteurs m'ont enseigné que la foulée il s'agissait de la raccourcir, ça m'intéresse quand même un peu d'aller plus vite (pour tourner dans le parc Monceau comme ce soir par exemple) !
Ouch, c'est au moins aussi dur d'écrire proprement que de lire sur ce truc !
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   29/5/2013, 17:24

Voilà un bel exposé qui explique bien pourquoi je ne cours pas, c'est bien trop compliqué ... Laughing

Et encore, Francois ne nous a pas encore parlé de la fréquence, importante

aussi la fréquence ... pirat

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 07:49

La fréquence pourrait faire l'objet d'une étude; en plus cela me permettrait à moi de savoir ce que tu veux dire et à toi que ce que tu veux dire n'a rien à voir avec ce que je risque d'expliquer. C'est risqué!
@J102: Il suffit d'un après-midi pluvieux. On peut tout trouver dans les après-midi pluvieux.
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 08:39

héhé j'en déduis que ton deal avec météo France bride ta créativité ! (débridée elle)
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 16:58

La question se pose néamoins, est ce que l'après midi fut le seul à être bien arrosée ... tongue

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 18:15

En effet, j'avais pas pensé à ça... mais c'est une hypothèse qui se tient Wink
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 19:32

Sur le RIB on n'aime pas les idées neuves, à c'que j'vois!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 21:15

Les idées nouvelles sont toujours très longues à faire leur chemin...... Wink
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   30/5/2013, 23:38

Faut quand même reconnaître que ma méthode ne présente guère de risques autres que pécuniaires et un bonne gueule de bois.
A ce titre, je pense qu'elle devrait être expérimentée à grande échelle, pour le plus grand bénéfice de l'humanité.
Si ça ne marche pas, tant pis, on en restera à la bonne vieille médecine pour allonger les tibias, péronés et autres fémurs.
Je pense néanmoins qu'il y aura moins de candidats que pour prendre une bonne murgée!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 00:04

Aucun doute ! Laughing

1000 messages tout rond, c'est beau quand même ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 05:14

Légère erreur, c'est 1002: vérifie!
Pour fêter ça, je me suis offert un bonbon sans sucre, à la réglisse. Top classe!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 07:16

Ouais mais ça change tout le temps, c'est pas juste !!
Ouf, enfin rentré de Paris, où je n'ai même pas barefouté...
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 01/05/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 10:14

Le mot "lyonnais" est revenu bien souvent... je crois que je connais le cobaye auquel ce merveille dispositif est destiné !! En plus, au contrôle anti-dopage, je suis sûr que ça passe nickel !

Mais Fab a raison, le plus important c'est la fréquence. Il ne reste plus qu'à coupler ton processus avec un "décupleur de fréquence jambistique" et les yeux des spectateurs n'auront même plus de le temps de me voir passer !
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10337

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 17:13

Il y a du Steve Austin dans notre Manu ... Cool

Bon Jl à quitté Paris, on peut ressortir le soleil parce que y'en a marre des

provinciaux qui l'embarquent en souvenir quand ils viennent à la capitale ... sunny

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 06/09/2012
Nombre de messages : 7165

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 17:19

Je vais étudier un système qui favorise les fréquences harmoniques: Si tu cours sur l'harmonique 3, tu vas laisser tout le monde (qui court bêtement
la fondamentale) sur place!
Faudra d'abord analyser le spectre de la fréquence du coureur moyen, pour déterminer le niveau normal des harmoniques...
Mais je ne vais pas tout vous dire, je vais me faire souffler la primeur!
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 09/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   31/5/2013, 17:25

Je jure, c'est pas moi ! Venez en Picardie si vous avez un doute. Il y fait ce matin (j'ai pas dit tout le temps, quoique...) un agréable temps froid moche et pluvieux. L'idéal pour ressortir ses pieds quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technique et foulée du coureur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Technique et foulée du coureur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Courir pieds nus :: J'aime courir pieds nus-
Sauter vers: