Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10341

MessageSujet: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Jeu 05 Sep 2013, 06:35

D'après cet article ..... non    Neutral 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Publié dans la revue  Sports Med.   d'aout 2013, l'article "Barefoot Running: Does It Prevent Injuries?" traite de la relation entre le barefoot et la prévention des blessures.  Leurs auteurs (Murphy K, Curry EJ, Matzkin EG.) de l'université de washington  expliquent que la course à pied qui est l'une des activités les plus populaires au monde à ce jour, présentent un risque de stress  très important du fait des impacts répétés au sol.

SourcWashington St, Boston, MA, 02111, USA.
Les mesures préventives, nous le savons, sont essentielles afin de  diminuer le  risque de blessure dans le sport. Les pathologies les plus rencontrées dans la course à pied incluent les douleurs à type de syndromes fémoropatellaires; les fractures de stress tibial, les fasciapathies plantaires, et les tendinopathies d'Achille.
 
Dans le cadre de cet article, il est opposé le Barefoot running et le  shod running (avec chaussures). Cette opposition a récemment reçu une attention particulière dans les médias spécialisés afin de promouvoir les process de cicatrisation, l'augmentation des performances et la diminution du taux de blessures au profit du Barefoot.
 
Par ailleurs, d'autres études viennent controverser ces déclarations sur le Barefoot,  en citant des ambiguités sur les notions de différences d'alignement du squelette inférieur,des schémas moteurs et de la  biomécanique de la course. Autant le barefoot peut être bénéfique à  certains types d'individus, autant il peut être à l'inverse source d'augmentation du risque de blessure sur d'autres profils lors de la transition shode-Bare.
 
Le but de cette analyse de cet article était de créer une review sur la disponibilité des évidences cliniques sur le Barefoot et de son efficacité sur la prévention des blessures.  
 
La conclusion, basée sur une revue de littérature récente, est que le Barefoot , n'est pas une mesure efficace vérifiée constamment dans le cadre de la réduction du risque de blessure chez le coureur à pied.  
Sa pratique, la rendant bénéfique, doit être réalisée que sur des athletes ayant une "base" spécique favorable.
 
Ainsi, selon les auteurs, le Barefoot ne doit être pratiqué que sur des personnes présentant un shéma moteur et une biomécanique "saine".

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Jeu 05 Sep 2013, 21:06

A vrai dire, il y a peu de choses devant lesquelles nous sommes égaux ; donc la conclusion ne m'étonne guère sur le principe. Mais je serais curieux de voir comment ils s'y sont pris pour affirmer cela, vu la difficulté de ce genre de comparaison... (et je n'ai pas accès à l'article original). Par ailleurs, la biomécanique ça s'améliore en travaillant ; les athlètes et coureurs en particulier passent du temps à faire des exercices dans ce but, et parmi ces exercices il y a, depuis très longtemps.... la course pieds nus....
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Jeu 05 Sep 2013, 21:43

Inégaux devant la course à pied, tout court, que ce soit avec ou sans chaussures.

En tout cas, pour moi, mise à part mes fractures de fatigues initiales, j'ai désormais beaucoup moins de bobos que lorsque je courais en chaussures, voire plus du tout depuis 5 ans, je continue même d'aller plus vite, et tout ça alors que "je vieillis" Wink
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10341

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Ven 06 Sep 2013, 06:49

C'est vrai que l'article est quelque peu confu a part assainer une conclusion un peu bateau ...

 Puisque le mot "preuves" est à la mode, il faudrait en effet savoir le pourquoi du comment
 d'une telle conclusion.

  Et c'est vrai que si nous naissons (en principe) libres et égaux en droit, pour le reste, JL
  a raison, il y a des bienheureux et .... les autres.

  D'ailleurs certains ont totalement renoncé a courir  Embarassed Embarassed Embarassed

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Dim 15 Sep 2013, 12:42

je suis d'accord avec jl02, on parle de plus plus d'un pourcentage très bas de personne "biomécaniquement parfait" qui peuvent courir pied nue et que les 90% autres ne peuvent pas, mais la biomécanique ça ce travail! certains auront le geste bon dès le début et d'autres non, et bien il suffit de travaillé le geste pour qu'ils le deviennent. Et puis pour moi a part problème de santé grave (diabète, amputation), et encore pas sur, tout le monde peut courir , avec ou sans chaussure, on est programmé pour, de même j'ai rarement entendu: "seulement 30% des personnes est biomécaniquement capable de boire de la bière, faire du tir à l'arc, écrire, donc les autres devront s'abstenir" et pourtant pour moi la course est une activité aussi banale que ces dernières.
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7173

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Dim 15 Sep 2013, 20:36

C'est un sujet inépuisable!
 J' y ajouterai mon grain de sel en citant un type qui a essayé de courir un jour pieds nus et qui s'est
fait tellement mal qu'il a bien décidé de ne pas aller plus vite que la marche rapide: Moi!
 Une fâcheuse tendance à traîner un peu les pieds, surtout en fin de parcours et ce malgré une grande
attention à ne pas le faire a failli me coûter  mon bel hallux droit un jour d'allégresse exagérée.
 Certes je suis une biomécanique un peu rouillée avec du jeu dans les roulements et je n'ai jamais joggé
de ma vie; autant dire que mes tentatives pieds nus m'en ont dissuadé définitivement. Je resterai donc
marcheur, marcheur heureux d'ailleurs, comme vous vous en êtes sans doute rendu compte.
 On voit donc que pour ce qui est de l'égalité, il existe des individus bien plus inégaux que d'autres
quelque soit le domaine, du meilleur bouffeur de ravioles au meilleur grimpeur d'himalayas. Je suis donc
très inégal en course et encore, vous n'imaginez pas mon inégalité en mathématiques! Mais j'éluderai
ce cas consternant et pénible.
Revenir en haut Aller en bas
jl02
Pied élite
Pied élite
avatar

Age : 46
Job : chercheur/course

Inscrit(e) le : 08/05/2013
Nombre de messages : 943

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Dim 15 Sep 2013, 22:10

Sur l'inégalité face à la course (ou autre chose d'ailleurs) je suis d'accord. C'est évident à la fois en termes de performances et de sensibilité aux blessures en tout genre. Mais je ne suis pourtant pas loin de penser que tout le monde peut courir, et éventuellement pieds nus. Mais il faut bien choisir son chemin, au propre comme au figuré.
François, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai deviné tout de suite de qui tu voulais parler...Very Happy 
On vit très bien sans courir, tu le montres bien ; mais jeter l'opprobre sur ta biomécanique est sans doute un peu dur. Le chemin, toujours le chemin. Et on sait tous comment tu les choisis tes chemins Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10341

MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Lun 16 Sep 2013, 07:21

En effet, il faut distinguer le loisir et la compétition.

 Pour la comptétion (en haut niveau) il faut des qualités naturelles et du travail (entrainement)

 Pour le loisir, il faut là aussi des qualités d'écoute (de son corps) mais surtout ne pas se focaliser
sur la performance mais sur le plaisir. Après en effet sauf pour des soucis spécifiques tel que le
diabète, tout le monde peut, a son niveau courir sans chaussures même si: plus le pied est deformé
(par le port de basket 7j/7 par exemple) et plus il faudra être partient pour rééduquer la foulée

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   Lun 30 Sep 2013, 15:46

Le probleme des etudes est qu'elles ne tiennent pas compte de temps d'adaptation à la course pieds nus! Forcement si vous prenez des coureurs habituellement chaussés et que vous les fates courir pieds nus directement -> blessures!
Puisque l'on va transférer les contraintes mécaniques sur des structures qui ne sont pas habituées à recevoir de telles quantités de contraintes (ce n'est pas pour rien si la principale blessure des barefooteurs débutant trop enthousiastes est la fracture de fatigue des métatarses.)

Je pense que la plupart des barefooteurs savent bien que la phase de transition est INDISPENSABLE! le corps s'adapte à tout....si on lui laisse le temps!!!

Et puis si on regarde certains athlètes de haut niveau, tous n'ont pas la biomécanique parfaite : PAula RADCLIFF et son bras qui part en travers sans cesse, Priscah Jeptoo 2eme sur marathon aaux JO de londres qui a les genoux complétement en dedans (regardez une video: http://www.youtube.com/watch?v=RawNSxueDAo c'est surprenant! , ou encore Usain BOLT et sa scoliose de presque 15° et une jambe plus courte de 1.5 cm!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommes nous tous egaux devant la courses sans chaussures ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Courir pieds nus :: J'aime courir pieds nus-
Sauter vers: