Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'enfance et la poésie américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sly
Invité
avatar


MessageSujet: l'enfance et la poésie américaine   Sam 05 Avr 2014, 15:59

salut tous !

voici le dernier billet de mon blog,
mytrailtosanfrancisco.wordpress.com
il y est dit que la poésie américaine mettait en valeur la jeunesse sans chaussure,
ma conclusion est que la littérature classique française n'aurait jamais fait la même chose,
avez-vous des exemples pour me contredire ?

abraço
Sly
Revenir en haut Aller en bas
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Job : Dessinateur mécanique Yoga Tennis Balades

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2652

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Sam 05 Avr 2014, 19:54

Merci Sly pour cette contribution que j'ai lu (que dis-je) ...que j'ai dévoré.
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10266

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 07 Avr 2014, 07:12

Super Sly  top!  top!  top!

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 66
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7041

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 07 Avr 2014, 07:49

Merci Sly et continue à lutter contre les idées reçues! C'est en très grande partie parce que je les ai refusées que je
me suis déchaussé. Mais il y en ai tellement d'autres tapies dans notre manière de vivre civilisée!
Revenir en haut Aller en bas
patpiedsnu
l'Arpenteur des bois
l'Arpenteur des bois
avatar

Job : Guide nature / rando pieds nus nature et ville

Inscrit(e) le : 18/11/2008
Nombre de messages : 2285

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 07 Avr 2014, 08:49

Super Sly, c'est vrai que le blog de Bob Neinast vaut le détour, en voici le lien

http://ahcuah.wordpress.com/

_________________________________________________
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao Tseu
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 201
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 07 Avr 2014, 16:02

Je n'ai pas de contre-exemple, ne m'y connaissant guère en poésie, française ou étrangère. Maintenant, peut-on comparer des cultures différentes, avec des histoires si distinctes (les Etats-Unis ayant une histoire très courte, voire une absence d'histoire). Et par ailleurs, peut-on retenir un aspect d'une culture, parce qu'il nous plaît, et faire abstraction des autres ? Les américains sont farouchement attachés à leurs libertés, notamment celle de porter une arme et de se défendre en toute circonstance, ils restent majoritairement favorables à la peine de mort, sont d'une religiosité forcenée et sont d'une manière générale très individualistes.

Bref, je n'aimerai pas vivre aux Etats-Unis, quand bien même la marche pieds nus y est légèrement mieux représentée qu'en France. Parce que c'est très loin d'être l'essentiel pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mar 08 Avr 2014, 10:21

merci m.anuel,
mais le but de mon blog est bel et bien de parler du pied, et non pas du port des armes.

de plus, s'il est un peuple qu'on ne peut pas généraliser, ce sont bien les Américains, liberté de pensée oblige, toutes les philosophies les plus folles se côtoient et la religion forcenée s'il elle existe connait également ses opposants les plus farouches.

également, l'individualisme à l'américaine est très mal compris ici en Europe. Pour avoir traversé la Californie à vélo, avoir été salué amicalement dans toutes les villes que j'ai traversé, et avoir été hébergé gratuitement par une quinzaine de personne, je souhaiterai parfois voir les Européens en prendre un peu de la graine, ma traversée de la France/Italie à vélo a été nettement moins bien accueillie... ici au Portugal personne ne s'arrête pour les autostoppeurs, là-bas c'est un art de vivre...

bref, la suite de ma réflexion sur le pied nu dans la poésie francophone : 
http://mytrailtosanfrancisco.wordpress.com/2014/04/07/dans-la-poesie-francophone/

attention, je ne prétends pas que la vie est plus belle en Guadeloupe ou au Cameroun, je m'intéresse seulement à la symbolique du pied nu...
Revenir en haut Aller en bas
FRED69
Modérateur
Modérateur
avatar

Age : 49
Job : commercial

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail

Inscrit(e) le : 25/10/2013
Nombre de messages : 3197

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mer 09 Avr 2014, 17:10

autre pays autre coutumes !  et c est a nous de faire changer les les choses si elles ne nous conviennent pas !

_________________________________________________
a cœur vaillant rien d'impossible !
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 201
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mer 09 Avr 2014, 17:20

Un homme qui ne voulait pas marcher pieds nus voulait faire recouvrir la planète entière d'un revêtement en cuir. Il s'est plus tard rendu compte qu'il était plus simple de découper deux morceaux de cuir pour mettre sous ses pieds.

La moralité, c'est qu'il est parfois plus sûr de changer soi-même quand on ne peut pas changer les autres. Et c'est aussi parfois une preuve d'une plus grande force intérieure que de se changer plutôt que de chercher à imposer ses opinions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
FRED69
Modérateur
Modérateur
avatar

Age : 49
Job : commercial

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail

Inscrit(e) le : 25/10/2013
Nombre de messages : 3197

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mer 09 Avr 2014, 17:35

je n ai pas parlé d imposer ,mais de changer ,de faire évoluer les choses et bien sur aussi de se changer soit même , je me suis sans doute mal exprimé ! 
mais il y a une limite et cette limite elle est et  reste identitaire ,chaque peuples avec leurs histoires ne sont pas forcément fait pour s entendre cest une question de culture ! et si en plus on rajoute les histoires de religions alors la c est le bordel !! et en fait c est le bordel !! je me demande si c est pas a cause des religions !!

_________________________________________________
a cœur vaillant rien d'impossible !
Revenir en haut Aller en bas
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Job : Dessinateur mécanique Yoga Tennis Balades

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2652

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mer 09 Avr 2014, 18:47

Je suggère cette chanson qui me fait toujours quelque chose après l'avoir écoutée :
C'est "La vie ne m'apprend rien" de Daniel Balavoine
http://www.youtube.com/watch?v=1zzG3IumOAI&feature=kp
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10266

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Jeu 10 Avr 2014, 07:19

@FRED69 a écrit:
je n ai pas parlé d imposer ,mais de changer ,de faire évoluer les choses et bien sur aussi de se changer soit même , je me suis sans doute mal exprimé ! 
mais il y a une limite et cette limite elle est et  reste identitaire ,chaque peuples avec leurs histoires ne sont pas forcément fait pour s entendre cest une question de culture ! et si en plus on rajoute les histoires de religions alors la c est le bordel !! et en fait c est le bordel !! je me demande si c est pas a cause des religions !!
Pas que (et c'est bientôt) à mon avis
Longtemps (et même encore un peu aujourd'hui) les gueux allaient pieds nus
Le fameux "va-nu-pied" péjoratif reste plus ou moins ancré dans les mémoires.

Les condamnés à mort aussi ont longtemps été pieds nus

Mais c'est vrai que dans les religions ou l'on "se présente pieds nus devant Dieu",
cette notion "honteuse" du pieds nus n'est pas du tout la même que chez nous.

Comme l'a souligné m.anuel:Les Etats-Unis ont une histoire bien plus courte que la notre
et cultivent le paradoxe d'une certaine idée de la liberté mais aussi d'un puritanisme qui
dans quelques domaines est bien plus liberticide que chez nous.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
FRED69
Modérateur
Modérateur
avatar

Age : 49
Job : commercial

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail

Inscrit(e) le : 25/10/2013
Nombre de messages : 3197

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Jeu 10 Avr 2014, 11:42

Au village sans prétention
J'ai mauvaise réputation
Que j'me démène ou qu'j'reste coi
J'passe pour un je-ne-sais-quoi

Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Non les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Tout le monde, médit de moi
Sauf les muets, ça va de soi

Le jour du 14-juillet
Je reste dans mon lit douillet
La musique qui marche au pas
Cela ne me regarde pas

Je ne fais pourtant de tort à personne
En n'écoutant pas le clairon qui sonne
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Non les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Tout le monde, me montre au doigt
Sauf les manchots, ça va de soi

Quand j'croise un voleur malchanceux
Poursuivi par un cul-terreux
J'lance la patte et pourquoi le taire
Le cul-terreux s'retrouve par terre

Je ne fais pourtant de tort à personne
En laissant courir les voleurs de pommes
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Non les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Tout le monde se rue sur moi
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi
Pas besoin d'être Jérémy
Pour d'viner le sort qui m'est promis
S'ils trouvent une corde à leur goût
Ils me la passeront au cou.

Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant les chemins qui n'mènent pas à Rome
Mais les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Non les braves gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Tout le monde viendra me voir pendu
Sauf les aveugles, bien entendu !

_________________________________________________
a cœur vaillant rien d'impossible !
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 66
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7041

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Jeu 10 Avr 2014, 18:27

@Fab a écrit:

Mais c'est vrai que dans les religions ou l'on "se présente pieds nus devant Dieu",
cette notion "honteuse" du pieds nus n'est pas du tout la même que chez nous.
Pourtant, les saints et autres bienheureux sont très souvent représentés pieds nus... Pour ne pas être
méprisés en temps que va-nu-pieds, il faut accéder à la béatitude pour le moins. C'est pas gagné pour
moi, pour vous non plus d'ailleurs!
  Quoi qu'il en soit, on ne peut pas effacer l'empreinte  des siècles de culture chaussée aussi facilement
et il faut être indulgents avec nos détracteurs. "Pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font".
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10266

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Ven 11 Avr 2014, 06:51

C'est tout à fait cela mais soyons justes (et nous serons peut-être béatifiés

Nous aimons bien parler des "trains qui arrivent en retard" dans notre bonne société,
malgré notre lourd passé d'hommes chaussés, au quotidien, on nous laisse quand même
plutôt pénard et les retours d'expérience sont globalement super positifs.

Ce qui n'enlève rien à l'excellent boulot de Sly, je crois que finalement les plus
à plaindre sont nos chers têtes blondes qui pour le coup ont certainement de
grosses difficultés a se balader pieds nus avant d'avoir atteint l'âge de raison.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
m.anuel
Grand Barefooter
Grand Barefooter
avatar

Age : 201
Job : Néant

Inscrit(e) le : 21/10/2007
Nombre de messages : 2913

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Ven 11 Avr 2014, 10:19

Nos chères têtes blondes ont bien des choses à supporter avant d'atteindre un âge leur permettant de faire eux-mêmes leurs choix, en supposant bien sûr que leur éducation les ait mis en situation de les faire, ces choix, et pas de reproduire ce que la société et/ou leurs parents attendent d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.usmc-pro.com/Chaussure-militaire/p/3/645539/0/
FRED69
Modérateur
Modérateur
avatar

Age : 49
Job : commercial

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail

Inscrit(e) le : 25/10/2013
Nombre de messages : 3197

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Ven 11 Avr 2014, 11:06

moi je les élèves en essayant de faire en sorte q uils gardent l esprit critique et leur libre jugement ,tout en respectant des règles familiales et de société ,je leur apprend a ne pas forcément faire comme les autres ,ne pas forcément croire ce que dit "la télé" et ne pas forcément croire ce qui est écrit ,être capable de dire non ,être capable de se tromper sans que ça fasse un drame ,être aussi capable de transgresser

_________________________________________________
a cœur vaillant rien d'impossible !
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10266

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 14 Avr 2014, 06:55

Le père idéal quoi ...  Very Happy

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 66
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7041

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 14 Avr 2014, 07:32

Ce serait tellement simple s'il existait une méthode (qui marche) !
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 21 Avr 2014, 19:01

Pas de contre exemple non plus, je vais y penser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 04 Aoû 2014, 10:17

un enfant pieds nus offre de l'argent à un homme chaussé qui mendie
Porto, Portugal - 1900

Revenir en haut Aller en bas
FRED69
Modérateur
Modérateur
avatar

Age : 49
Job : commercial

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail

Inscrit(e) le : 25/10/2013
Nombre de messages : 3197

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 04 Aoû 2014, 12:56

elle est belle cette photo , et celui qui fait pitié c'est pas celui qui est pieds nus !!

_________________________________________________
a cœur vaillant rien d'impossible !
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 66
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 7041

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Lun 04 Aoû 2014, 17:51

Oui, de nos jours la misère est presque toujours chaussée. Nous qui ne sommes pas trop pauvres allons pieds nus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mar 16 Sep 2014, 23:29

toujours ici au Portugal, dans un village de l'Algarve,
le grand-père qui a 80 ans :
- maitrise parfaitement la position assise dite du squat asiatique
- m'explique qu'il a eu sa toute première paire de chaussure à l'age de 14 ans
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10266

MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   Mer 17 Sep 2014, 06:25

Dire que de nos jours beaucoup de gamins ont leur première paire de chaussures
alors qu'ils ne savent même pas encore marcher ... Mad

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'enfance et la poésie américaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'enfance et la poésie américaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: On l'a déniché pour vous :: Les contributions personnelles des membres du RIB-
Sauter vers: