Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Sam 27 Jan 2018, 15:57

Oh comme vous êtes sympa de me donner des pistes ! Il y aura de quoi faire dans le sous chapitre people en tout cas. Ceux que vous avez cités, Cesaria Evora et plus récemment la chanteuse Camille sont aussi (était, pour la première) des adeptes des pieds nus. Je vous avoue que je ne me suis pas encore remise au travail faute de temps. J’ai vraiment besoin de me plonger dans la recherche sans être interrompue pour avancer. Les prochains jours de libres pour le faire seront durant les vacances de février. Le truc est que je suis sensée rendre le premier jet de l’ensemble du travail le 19 février, juste après ces vacances. Ça va être chaud. Je vais tenter de poser des idées en vrac sur chaque point pour justifier de l’avancée du TP. Quand j’y pense cela me stresse. Mais je vais y arriver car je suis têtue et que je saurai être efficace une fois que je m’y mettrai à fond. Je vous tiens au courant et vous souhaite un bon week-end.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur


Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Sam 27 Jan 2018, 20:11

Jusqu'à présent, il semble que seuls les gens de spectacle osent se présenter pieds nus devant les médias... A quand des
personnalités politiques par exemple ?

Le mois de février va être chaud, j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Julia_L
la Reine des rennes
Modératrice
la Reine des rennesModératrice
avatar

Age : 30
Sexe : Féminin
Job : Juriste d'entreprise et Analyste financière

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/06/2016
Nombre de messages : 723

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Dim 28 Jan 2018, 00:48

Est-ce que les médias sont déterminants dans l'analyse ? La question est-elle vraiment de savoir s'il faut se montrer et être vu(e) par le plus grand nombre ? Je pense que, qui qu'on soit, on a le droit à la pudeur raisonnablement adaptée au contexte. Je crois que j'ai déjà expliqué que, bien qu'étant cadre très supérieure, je n'ai pas de problème avec être pieds nus au bureau, parce que je n'ai presque jamais de relation avec des personnes extérieures, et que ma hiérarchie ne s'intéresse qu'à mes compétences professionnelles et à mes résultats. Pour @Tahira, c'est beaucoup plus compliqué parce qu'elle est plus en relation avec le public. Inversement, en dehors du travail, elle est moins timide que moi concernant le barefooting. Je ne sais pas si ce témoignage t'aidera ou pas, en tous cas bon courage pour la suite !

_________________________________________________
"Ingen kan gömma sig från branden på bröstet utan att hans kläder inte bränna." (proverbe lapon)
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Dim 28 Jan 2018, 19:00

Dans le boulot, chaque situation est un cas particulier, mais la plupart du temps, excepté pour les bureaux, la chaussure
s'impose pour des raisons évidentes de sécurité. Si elle s'impose dans les bureaux, c'est uniquement pour "faire bien"
et c'est tant mieux si certains(aines) arrivent à récupérer cette liberté !
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 11092

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Lun 29 Jan 2018, 06:42

En effet, il est bon de pouvoir distinguer le contexte professionnel du contexte "privé".
Après c'est quand même différent (à mon sens) d'évoluer pieds nus seulement au bureau, à la maison
ou sur scène et passer la journée pieds nus dedans comme dehors.

Je pense piedsmobiles (au fait, serait-il indiscret de te demander ton prénom ?) que
ton plan est bien construit, il y a du boulot, certes, mais je pense que ça "coulera" assez
bien une fois les idées jetées sur le papier. Ne t'inquiète pas trop Wink   d'autant que le RIB
est ouvert 7j/7 et que ton projet est passionnant pour nous aussi.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Lun 29 Jan 2018, 20:21

Ouais, vas-y Piémo ! (On va t'appeler Piémo dans pas longtemps)
Revenir en haut Aller en bas
Julia_L
la Reine des rennes
Modératrice
la Reine des rennesModératrice
avatar

Age : 30
Sexe : Féminin
Job : Juriste d'entreprise et Analyste financière

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/06/2016
Nombre de messages : 723

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 00:41

@FAB a écrit:
Après c'est quand même différent (à mon sens) d'évoluer pieds nus seulement au bureau, à la maison ou sur scène et passer la journée pieds nus dedans comme dehors.

C'est une évidence qu'il y a différentes façons de vivre le plaisir d'être pieds nus, et il me semble que ça ne passe pas forcément par la pratique du barefooting 24/24, qui même ici n'est peut-être pas majoritaire, est-ce que je me trompe ? Ce qui pose la question de la délimitation du sujet de l'étude de notre amie Piémo : barefooting permanent ou barefooting occasionnel ?

_________________________________________________
"Ingen kan gömma sig från branden på bröstet utan att hans kläder inte bränna." (proverbe lapon)
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 11092

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 06:48

En effet, il faudra à un moment ou un autre poser les jalons.

Pour la course pieds nus, la question ne se pose pas vraiment.

Après, si l'on veut que le sujet est quelque intérêt, je pense qu'il faut vite sortir du
triangle "moquette, plage, pelouse" même si je suis d'accord avec toi, le H24 n'est pas
une condition obligatoire.

Même en occasionnel, je crois qu'il faut quand même sortir du "triangle" sinon
le sujet est plus proche du "j'aime bien être pieds nus" ce qui n'est pas tout
à fait la même chose que la marche pieds nus qui implique tout de même, si l'on
veut travailler sur le phénomène de société, de bousculer un peu les "codes." 

Il y a pour moi 2 façons de vivre le plaisir d'être pieds nus.
- Avoir les pieds libres sans le carcan de la chaussure. (là, la population est plus nombreuse en restant dans le triangle)
- rechercher et apprécier différentes sensations, ce qui implique de sortir du "triangle", c'est là
pour moi que commence le barefooting (et la population devient alors bien moins nombreuse).

Et en effet, la pratique du barefooting peut être tout à fait occasionnelle, limitée dans le temps et
l'espace mais pour les différents points abordés par notre amie Piemo dans son travail,
il est a mon avis nécessaire de dépasser l'aspect carcan de la chaussure qui n'est pas une motivation
suffisante pour être barefooteur/euse (sinon, nous serions bien plus nombreux, même occasionnellement)

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 07:03

On peut parler aussi d'une approche "naturiste", où l'on considère que le pied est fait pour être utilisé tel
quel, dans les limites de l'environnement et des possibilités du propriétaire. C'est une des voies pour accéder
au barefooting H24 et qui fait automatiquement sortir du triangle de Fab puisqu'on va partout. Après il
y a le côté social, mais c'est autre chose, le plus important et contraignant sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 11092

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 07:22

En effet, j'aime bien faire le parallèle entre naturisme et barefooting (qui serait une sorte de naturisme des pieds)
Sujet qui avait fait l'objet de débats intéressants, avec des réponses contradictoires dans un autre topic. Tout le monde ne partage pas cette idée du parallèle.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 07:43

@Fab a écrit:
Tout le monde ne partage pas cette idée du parallèle.
Sans doute à cause d'une compréhension trop restrictive du mot "naturisme" qui signifie pour la plupart "à poil".
Revenir en haut Aller en bas
Fabienne
la fée Mélusine
Administratrice
la fée MélusineAdministratrice
avatar

Age : 37
Sexe : Féminin
Job : médecin urgentiste

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 20/04/2016
Nombre de messages : 3484

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Jeu 01 Fév 2018, 20:52

Et surtout parce que les populations concernées me semblent être "sociologiquement" assez différentes. Donc, même si le parallèle n'est pas absurde en soi, je le trouve risqué dans la thématique de Piémo !

_________________________________________________
Primum non nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Julia_L
la Reine des rennes
Modératrice
la Reine des rennesModératrice
avatar

Age : 30
Sexe : Féminin
Job : Juriste d'entreprise et Analyste financière

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/06/2016
Nombre de messages : 723

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Ven 02 Fév 2018, 01:25

Je suis d'accord avec @FAB, étudier le barefooting domestique ou à la plage est sans intérêt, mais il me semble qu'il y a beaucoup de pratiques intermédiaires entre le "triangle" et le barefooting permanent. Je soulevais cette question pour inviter Piémo à bien délimiter son sujet, cela me semble important !

Je pense également que la référence au naturisme est à éviter.

_________________________________________________
"Ingen kan gömma sig från branden på bröstet utan att hans kläder inte bränna." (proverbe lapon)
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 11092

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Ven 02 Fév 2018, 06:34

D'accord avec tout ça top!
Plus le sujet sera bien limité et moins ça sera chronophage pour Piémo d'être dans le timing.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Sam 03 Fév 2018, 07:51

Julia a écrit:
Je pense également que la référence au naturisme est à éviter.
A moins de le présenter d'un manière moins directe et en évitant le terme.
@Fab a écrit:
ça sera chronophage pour Piémo d'être dans le timing.
Quoi qu'il en soit, Piémo semble adopté !
Revenir en haut Aller en bas
Fabienne
la fée Mélusine
Administratrice
la fée MélusineAdministratrice
avatar

Age : 37
Sexe : Féminin
Job : médecin urgentiste

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 20/04/2016
Nombre de messages : 3484

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Sam 03 Fév 2018, 23:40

@françois a écrit:
Quoi qu'il en soit, Piémo semble adopté !

A l'unanimité ! top!

_________________________________________________
Primum non nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 17:11


    Bonjour à tous, voici enfin la suite mais pas la fin... j'en vois plus le bout et je m'énerve avec la mise en page. Je crois que je demanderai de l'aide à quelqu'un de plus doué que moi à la fin. Petit soucis, j'ai déjà 7 pages alors qu'il me reste trois chapitre l'introduction à compléter et la conclusion à écrire. J'espère qu'il ne vont pas me demander de supprimer la moitié de mon travail... Bref on verra bien. Merci de me faire des commentaires si vous êtes toujours partants. A plus, je m'y remets demain car je suis sensée rendre l'ensemble du travail provisoire lundi prochain...heureusement que j'ai encore trois jours de congé !3. Une histoire récente3.1 Quelles origines au mouvement « barefoot » ?



[size=16][size=16]Lors de mes recherches sur internet, j'ai trouvé un site fort bien documenté.C'est la « Society for Barefoot Living » créée en 1994 aux Etats-Unis. J'y ai appris que des panneaux « No Shoes, No Service » ont été mis en place là-bas et sont toujours d'actualité, alors qu'il est expliqué qu'aucune loi n'interdit le « barefooting ». J'ai pensé qu'il serait judicieux de citer un de leur article pour tenter de saisir une des origines plausibles à ce mouvement de société.[/size][/size]
« Du milieu des années 1960 au début des années 1970, deux importants changements sociaux et politiques se produisaient aux Etats.Unis. Une sous culture anti-establishment, de la plupart, des jeunes gens appelés « hippies » a commencé à se développer, dont les modes de vie alternative et la façon de s'habiller, qui incluaient parfois les pieds nus, étaient généralement opposés à ce que l'Amérique dominante était jusque là. Certains américains conservateurs considéraient ces gens avec beaucoup de dédain, principalement à cause de leur tenue vestimentaire. De plus, à peu près au même moment, Les Etats-Unis étaient engagés dans une guerre qui devenait de plus en plus impopulaire. » (1) Je me permets d'ajouter la fin de l'article qui éclaire mon choix. « Il est intéressant que durant cette période, bien que le mouvement hippie se soit étendu à d'autres parties du monde, aucun autre pays n'a semblé éprouver le même bouleversement politique et la même inimitié qui a eu lieu aux Etats-Unis durant cette période. Donc, apparemment pour cette raison, aucun autre pays n'a commencé à afficher des signes (panneaux, pancartes, attention ce texte est une traduction) ; ainsi les autres parties du monde n'ont jamais été endoctrinées en croyant que les pieds nus sont une mauvaise chose.»(1 ') Je mettrai un bémol sur la dernière partie de la citation en vous renvoyant au point 3.3 où j'aborderai une situation qui a eu lieu en France.
Mais pour clore cette première partie, on aura compris que les Etats-Unis sont à l'origine du mouvement en Europe. Même s'il ne faut pas omettre que la pauvreté en Europe faisait certainement des barefooteurs malgré eux mais c'est une autre histoire et je dois faire des choix.



[list=0]
3.2. Depuis quand et où en Europe ?[/list]

[size=16][size=16]Ici je ne citerai qu'un livre, le seul en français sur le barefoot, justement pour quitter le continent américain qui regorge de publications, mais vous verrez que l'on y reviendra vite. « Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le « courir naturel » a une histoire très récente. » (2) « Le développement de la course à pied en tant que loisir de masse date de la fin des années 70 avec l'apparition du jogging. » (2') Comme la série de citations suivantes est un peu longue, je me permets de faire un résumé de l'histoire.[/size][/size]
Au milieu des années 70, une théorie sans fondement scientifique a justifié une augmentation de l'amortit qui n'a pas arrêter de croître. Mais dans les années 80, il y a une hausse de lésions constatées chez les coureurs du dimanche. Au début des années 90, des scientifiques constatent que les chaussures les moins amorties créent moins de blessures.


[size=13][size=13]1, 1'. www.barefooters.org/barefoot-faq-q21/[/size][/size]
2, 2'. p.17, idem,F.Brossard, D. Dubois, barefoot et minimalisme


[size=16][size=16]Mais c'est en 2009 qu'un professeur en biomécanique tend à prouver que la foulée médio pied (avant pied sans ajouter d'amorti) serait moins traumatisante que la foulée talon avec amorti ajouté. Cette historique est important pour comprendre l'origine de l'engouement en Europe. «  C'est à partir de cette étude que Christopher Mc Dougall a construit la colonne vertébrale de son « Born to Run », qui est, en quelque sorte, le Livre des origines du mouvement minimaliste. Etude qu'il confronte longuement à son cas personnel, mais aussi à celui d'une tribu indienne du Mexique, les Tarahumaras, capables de courir des heures dans les montagnes, chaussés de simple sandales. » (1) Nous reviendrons sur le sujet du chaussage minimaliste au point 5.1. [/size][/size]

[size=16][size=16]3.3. Quels pays avant-gardistes ?[/size][/size]

[size=16][size=16]Comme vous l'aurez compris au fil de ce chapitre, les Etats-Unis semblent être en tête du classement, ceci en tenant compte d'une approche limitée ici à l'Occident. « Selon un article paru en 2009 dans le Globe and Mail de Toronto, cette mode d'être sans chaussures gagne du terrain de façon étonnante. Jennifer Yang a écrit que « la page des fans de Facebook Being Barefoot se vante d'avoir plus de 2 millions de fans »...Sur Internet, le « style de vie pieds nus » est en pleine expansion, avec des abonnés qui surfent sur des sites que The Society for Barefoot Living, qui comptent plus de 1200 membres, » (2) Je n'ai pas pu résister à utiliser cette citation car les chiffres sont assez rares et donc appréciés ![/size][/size]


(PS vous savez combien de membre compte ce forum par hasard ?)


[size=16][size=16]D'après un barefooter français interviewé dans un journal régional : « Cette activité reste aujourd'hui beaucoup plus renommée dans les pays du nord de l'Europe ( l'Allemagne, la Belgique…) et aux Etats-Unis et peu développée en France. » (3) Pourtant ça a l'air de bouger pas mal en France et en Suisse, nous aurons l'occasion d'y revenir, entre autre au point 5.3.[/size][/size]

1. p.21, F.Brossard et D. Dubois, barefoot & minimalisme
2. p.140, C. Ober, S.T. Sinatra, M.D.,M.Zucker, Connectez-vous à la Terre
3. art presse L. Godard, 288.11.2017, Ouest France éd pays de retz, Le bonheur est dans le pied


[size=16][size=16]Mais je n'oublie pas de revenir à l'histoire des panneaux interdisant les pieds nus aux USA (cf. 3.1). A Besançon, un marcheur pieds nus de 33 ans a été interdit d'entrée dans la citadelle. Ce jeune ingénieur en informatique et professeur de danse a porté plainte pour cela au tribunal, qui l'a rejeté, [/size][/size]« ...jugeant que cette interdiction visait le respect des règles de sécurité, d'hygiène et de civilité. Le marcheur se dit victime d'un interdit aberrant et dénonce un jugement protecteur et paternaliste. Il a fait appel à cette décision et se dit prêt à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'Homme. »(1)
Je termine ce chapitre avec une question qui restera sans réponse pour l'instant. Comment considérer une société qui interdit de déambuler pieds nus sans avoir édicté de loi à cet effet ?
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 17:16

Oulala c'est catastrophique, je ne comprends pas, tout était au même format quand j'ai envoyé...peut'être aurais-je du faire une prévisualisation. ça va aller pour vous ou vous me dites et je recommence mais je ne sais pas ce que c'est que ce "size" partout, argh, ras le bol pour aujourd'hui, je verrai ça demain, sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 17:25

Pardon, j'avais pas lu tous vos com, cool, merci. Et piémo me convient tout à fait pour l'instant, on fera des présentations en live à l'occasion j'espère, ce serait sympa.
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 18:46

Piémo a écrit:
ras le bol pour aujourd'hui
C'est compréhensible !

Je ne sais pas comment tu as procédé, mais d'une manière générale il ne faut pas taper des sujets longs avec l'éditeur
habituel du forum. Il faut le faire dans un éditeur à part (j'utilise le bloc note sous Windows ou Kwrite sous KDE, car je suis
sûr qu'ils n'introduisent pas de caractères spéciaux comme pourrait (peut être) le faire Word par exemple.

Ensuite copier/coller dans l'éditeur du forum, ainsi il y a beaucoup moins de risque de tout perdre sur une fausse manip
comme un changement de page inopiné. Il n'y a plus qu'à corriger les fautes et si on fait une cagade, il n'y a qu'à copier
à nouveau ! Je dis ça aussi pour les ceusses qui ont perdu tout leur texte, obligés de retaper...

Toutes les rubriques du Papé sont ainsi rédigées, liens compris.

Cependant, comme tu dois certainement utiliser un traitement de texte pour faire une belle mise en page, ne te casse
pas trop la tête pour nous, copie/colle tel quel et tant pis pour les petites surprises, nous sommes l'indulgence même !


Dernière édition par françois le Mar 13 Fév 2018, 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
françois
le Fakir de Provence
Modérateur
le Fakir de ProvenceModérateur
avatar

Age : 67
Sexe : Masculin
Job : Retraite! Pratique le vol à voile

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/09/2012
Nombre de messages : 8015

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 19:07

Peut être que de citer l'aventure du gars de Besançon est un peu anecdotique par rapport au condensé qui précède, c'est
du moins mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Julia_L
la Reine des rennes
Modératrice
la Reine des rennesModératrice
avatar

Age : 30
Sexe : Féminin
Job : Juriste d'entreprise et Analyste financière

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 05/06/2016
Nombre de messages : 723

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mar 13 Fév 2018, 23:38

@Piedsmobiles a écrit:
(PS vous savez combien de membre compte ce forum par hasard ?)

Notre forum compte actuellement 166 membres, mais la plupart ne sont pas très actifs.
Au maximum une dizaine se connecte quotidiennement ou au moins très régulièrement.

@françois a écrit:
Peut être que de citer l'aventure du gars de Besançon est un peu anecdotique par rapport au condensé qui précède, c'est du moins mon avis...

C'est aussi le mien. Surtout que ses arguments qui consistent à "dénoncer un jugement protecteur et paternaliste" ne me semblent pas très bien formulés et pas très représentatifs. D'autre part, je crois que nous sommes une majorité à penser que l'approche "procédurière" est loin d'être la plus constructive, donc cela non plus n'est pas représentatif.

_________________________________________________
"Ingen kan gömma sig från branden på bröstet utan att hans kläder inte bränna." (proverbe lapon)
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Sexe : Masculin
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 11092

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mer 14 Fév 2018, 07:06

En ce qui concerne les interdictions, je pense qu'il y a la loi et "les règlements intérieurs"
Du moins en France, c'est comme cela. C'est pour cela que pour des raisons de sécurité ou
d'image, il peut être édicté un "dress code" (chaussures, cravate voir smoking pour les hommes, casques ...)  
dans certains endroits.

Après, au delà du nombre de membres, je pense qu'il faut surtout considérer 
1/ le nombre de "pratiquants"
2/ l'accueil fait par la société aux "barefooteurs"

Si le site FB "Beeing barefoot" annonce 2 millions de fans, c'est bien mais sur "le terrain" 
je doute qu'il y en ait autant.

Je crois qu'il est assez compliqué d'avoir les vrais chiffres du nombre de barefooteurs
sans compter qu'il y ceux qui le sont très souvent et ceux qui le sont occasionnellement 
(vacances ....)

L'accueil fait aux barefooteurs me semble intéressant car c'est l'un des indicateurs
qui donne aussi l'image d'une société.
Si Fab' peut barefooter sans problèmes alors que dans d'autres pays à priori plus
"ouverts", il y a des interdictions ou des jugements négatifs, ça n'est pas forcément
anodin culturellement parlant.   

Pour finir, je pense que tu devrais te renseigner assez vite sur le nombre de pages (ou de signes)
auxquels tu as droit histoire de ne pas tartiner pour rien si il faut faire court et comme l'a dit
François, utiliser un éditeur de texte bien plus pratique pour ce genre d'exercice.

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mer 14 Fév 2018, 11:21

Bonjour et merci pour tous vos commentaires et conseils, j’attends le retour de la prof qui suit le travail pour savoir si je peux déborder pour l’instant, par rapport au dix pages, quitte à faire une taille printanière une fois que j’aurai l’ensemble. À part le problème de mise en page ici et l’histoire de Besançon, ça vous a parlé ? J’ai l’impression que cela ne vous a pas emballé dans l’ensemble. Mais bon, de toute façon, je vais de l’avant pour viser le travail dans sa globalité et j’y reviendrai ensuite en tenant plus ou moins compte de vos avis. Allez braves gens, j’y retourne et je tâcherai de vous renvoyer tout ça de façon plus lisible. Bonne journée à tous et merci pour votre soutien.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Fabienne
la fée Mélusine
Administratrice
la fée MélusineAdministratrice
avatar

Age : 37
Sexe : Féminin
Job : médecin urgentiste

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 20/04/2016
Nombre de messages : 3484

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mer 14 Fév 2018, 14:51

Rien à ajouter à ce qu'ont dit @Julia_L et @FAB, je suis globalement d'accord. Tu nous dis "avoir l'impression que ça ne nous a pas emballé dans l'ensemble". Je vais être très franche, c'est un peu le cas pour moi, mais (j'insiste sur ce point) ce n'est pas de ma part une remise en cause de la qualité de ta réflexion et de ton travail. C'est juste que je suis moyennement sensible à l'intellectualisation et à la théorisation de la pratique du barefooting, qui reste pour moi une affaire d'instinct, de sensation, etc. Pour faire une comparaison un peu osée, en ce jour de Saint-Valentin je préfère lire une histoire d'amour irrationnelle plutôt qu'un traité de sexologie, aussi docte et bien documenté soit-il (et pourtant je suis médecin...) !

_________________________________________________
Primum non nocere.
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mer 14 Fév 2018, 15:06

Je comprends tout à fait. C’est pas évident car je veux éviter les trucs bateaux qui se répètent dans tous les articles. Donc je cherches des pistes un peu plus complexes avec des sources variées qui justifie un corpus étoffé. Mais je pense qu’une fois que j’aurai l’ensemble du travail sous les yeux, ce sera plus simple d’élaguer, d’éviter les répétions et de combler les manques importants, s’il y en a. De toute façon tant que j’ai la tête dans le guidon, je ne peux pas faire de correction. J’aurai besoin de prendre un peu de distance et de lister vos remarques pour y réfléchir à tête reposer et les utiliser à bon escient.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Piedsmobiles
Pied tendre
Pied tendre


Age : 46
Sexe : Féminin
Job : podologue

Inscrit(e) le : 13/11/2017
Nombre de messages : 54

MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   Mer 14 Fév 2018, 17:50

3. Une histoire récente
3.1 Quelles origines au mouvement « barefoot » ?
Lors de mes recherches sur internet, j'ai trouvé un site fort bien documenté.C'est la « Society for Barefoot Living » créée en 1994 aux Etats-Unis. J'y ai appris que des panneaux « No Shoes, No Service » ont été mis en place là-bas et sont toujours d'actualité, alors qu'il est expliqué qu'aucune loi n'interdit le « barefooting ». J'ai pensé qu'il serait judicieux de citer un de leur article pour tenter de saisir une des origines plausibles à ce mouvement de société.


« Du milieu des années 1960 au début des années 1970, deux importants changements sociaux et politiques se produisaient aux Etats.Unis. Une sous culture anti-establishment, de la plupart, des jeunes gens appelés « hippies » a commencé à se développer, dont les modes de vie alternative et la façon de s'habiller. Qui incluaient parfois les pieds nus, étaient généralement opposés à ce que l'Amérique dominante était jusque là. Certains américains conservateurs considéraient ces gens avec beaucoup de dédain, principalement à cause de leur tenue vestimentaire. De plus, à peu près au même moment, les Etats-Unis étaient engagés dans une guerre qui devenait de plus en plus impopulaire. » (1) Je me permets d'ajouter la fin de l'article qui éclaire mon choix. « Il est intéressant que durant cette période, bien que le mouvement hippie se soit étendu à d'autres parties du monde, aucun autre pays n'a semblé éprouver le même bouleversement politique et la même inimitié qui a eu lieu aux Etats-Unis durant cette période. Donc, apparemment pour cette raison, aucun autre pays n'a commencé à afficher des signes (panneaux plutôt, c'est une traduction internet) ; ainsi les autres parties du monde n'ont jamais été endoctrinées en croyant que les pieds nus sont une mauvaise chose.»(1 ') Je mettrai un bémol sur la dernière partie de la citation en vous renvoyant au point 3.3 où j'aborderai une situation qui a eu lieu en France. Mais pour clore cette première partie, on aura compris que les Etats-Unis sont à l'origine du mouvement en Europe. Même s'il ne faut pas omettre que la pauvreté en Europe faisait certainement des barefooteurs malgré eux mais c'est une autre histoire et je dois faire des choix.
3.2. Depuis quand et où en Europe ?
Ici je ne citerai qu'un livre, le seul en français sur le barefoot, justement pour quitter le continent américain qui regorge de publications, mais vous verrez que l'on y reviendra vite. « Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le « courir naturel » a une histoire très récente. » (2) « Le développement de la course à pied en tant que loisir de masse date de la fin des années 70 avec l'apparition du jogging. » (2') Comme la série de citations suivantes est un peu longue, je me permets de faire un résumé de l'histoire.
Au milieu des années 70, une théorie sans fondement scientifique a justifié une augmentation de l'amortit qui n'a pas arrêter de croître. Mais dans les années 80, il y a une hausse de lésions constatées chez les coureurs du dimanche. Au début des années 90, des scientifiques constatent que les chaussures les moins amorties créent moins de blessures.
1, 1'. www.barefooters.org/barefoot-faq-q21/
2, 2'. p.17, idem,F.Brossard, D. Dubois, barefoot et minimalisme
Mais c'est en 2009 qu'un professeur en biomécanique tend à prouver que la foulée médio pied (avant pied sans ajouter d'amorti) serait moins traumatisante que la foulée talon avec amorti ajouté. Cette historique est important pour comprendre l'origine de l'engouement en Europe. «  C'est à partir de cette étude que Christopher Mc Dougall a construit la colonne vertébrale de son « Born to Run », qui est, en quelque sorte, le Livre des origines du mouvement minimaliste. Etude qu'il confronte longuement à son cas personnel, mais aussi à celui d'une tribu indienne du Mexique, les Tarahumaras, capables de courir des heures dans les montagnes, chaussés de simple sandales. » (1) Nous reviendrons sur le sujet du chaussage minimaliste au point 5.1.
3.3. Quels pays avant-gardistes ?
Comme vous l'aurez compris au fil de ce chapitre, les Etats-Unis semblent être en tête du classement, ceci en tenant compte d'une approche limitée ici à l'Occident. « Selon un article paru en 2009 dans le Globe and Mail de Toronto, cette mode d'être sans chaussures gagne du terrain de façon étonnante. Jennifer Yang a écrit que « la page des fans de Facebook Being Barefoot se vante d'avoir plus de 2 millions de fans »...Sur Internet, le « style de vie pieds nus » est en pleine expansion, avec des abonnés qui surfent sur des sites que The Society for Barefoot Living, qui comptent plus de 1200 membres, » (2) Je n'ai pas pu résister à utiliser cette citation car les chiffres sont assez rares et donc appréciés !
D'après un barefooter français interviewé dans un journal régional : « Cette activité reste aujourd'hui beaucoup plus renommée dans les pays du nord de l'Europe ( l'Allemagne, la Belgique…) et aux Etats-Unis et peu développée en France. » (3) Pourtant ça a l'air de bouger pas mal en France et en Suisse, nous aurons l'occasion d'y revenir, entre autre au point 5.3.
1. p.21, F.Brossard et D. Dubois, barefoot & minimalisme
2. p.140, C. Ober, S.T. Sinatra, M.D.,M.Zucker, Connectez-vous à la Terre
3. art presse L. Godard, 288.11.2017, Ouest France éd pays de retz, Le bonheur est dans le pied
Mais je n'oublie pas de revenir à l'histoire des panneaux interdisant les pieds nus aux USA (cf. 3.1). A Besançon, un marcheur pieds nus de 33 ans a été interdit d'entrée dans la citadelle. Ce jeune ingénieur en informatique et professeur de danse a porté plainte pour cela au tribunal, qui l'a rejeté,
« ...jugeant que cette interdiction visait le respect des règles de sécurité, d'hygiène et de civilité. Le marcheur se dit victime d'un interdit aberrant et dénonce un jugement protecteur et paternaliste. Il a fait appel à cette décision et se dit prêt à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'Homme. »(1)
Je termine ce chapitre avec une question qui restera sans réponse pour l'instant. Comment considérer une société qui interdit de déambuler pieds nus sans avoir édicté de loi à cet effet ? 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"La marche et la course pieds nus, quel phénomène de société ?"
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: On l'a déniché pour vous :: Les contributions personnelles des membres du RIB-
Sauter vers: