Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premiers pas tous nus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Premiers pas tous nus   Lun 22 Aoû 2011, 00:10

Bonsoir

après avoir lu et infusé bcp des infos sur la partie course du forum je me suis lancé
ça y est j'en suis !!! aujourd'hui à 12h pour aller chercher du pain et du lait en poudre à la pharmacie ( je suis papa de ma deuxieme fille depuis 6 jours !!! heureux que je suis !!!) j'y suis allé pieds nus pour faire env 1.5km AR

Première sensation :
le bitume était très chaud (logique par ce temps) ça fait drôle et je peux dire que je marchais vite !!!

Deuxieme sensation :
j'ai appliqué la technique du posé du pied pour la course mais à la marche, on aurait dit un flamand rose ou un ninja au choix , et puis un certain rythme s'est mis en place et cela devenait plus fluide

J'ai couru sur le retour sur environ 500m et ça s'est bien déroulé ....du pied !!! c'est vrai que les sensations étaient puissantes en terme de ressenti
j'ai adoré

bon ce soir j'ai quand même la voute plantaire sensible au point que marcher sur le jonc de mer de ma chambre est assez désagréable mais bon faut bien désensibiliser la zone
on verra demain pour un autre essai en douceur

Progressivité ai-je souvent constater à la lecture de nombreux sujets
donc je vais progresser progressivement !!!

à bientôt

Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10261

MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Lun 22 Aoû 2011, 09:53

En effet, 1.5 pour une première sortie surtout sur un sol chaud .... Ca laisse des traces ...

Heureusement, tu gardes une bonne impression de cette première sortie

Bravo et félicitations (pour cette sortie et pour la naissance)
Revenir en haut Aller en bas
manu79
l'Homme aux semelles de vent
Modérateur
l'Homme aux semelles de ventModérateur
avatar

Age : 37
Job : course à pied

Inscrit(e) le : 30/04/2010
Nombre de messages : 2366

MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Lun 22 Aoû 2011, 12:57

Félicitations Arnaud pour la naissance de ta fille et ta première expèrience de course pied nu.

Attention, tu risques de vite devenir accros Smile mais il ne faudra pas que la classique "euphorie" qui s'installe au début te fasse brûler les étapes. Doucement mais surement, et tu devrais arriver à courir pieds nus sans te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
AlainHY
le Yogi des neiges
le Yogi des neiges
avatar

Age : 49
Job : Dessinateur mécanique Yoga Tennis Balades

Inscrit(e) le : 26/12/2009
Nombre de messages : 2652

MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Lun 22 Aoû 2011, 17:36

Tu m'as fais peur, un moment j'ai cru que tu t'étais rendu à la boulangerie à poil. :-)

Je suis admiratif que tu sois sorti à midi en pleine cagnat parce que moi par exemple ce soir je suis rentré du boulot en petites sandales. Le sol de ces derniers jours est beaucoup trop chaud pour moi. (Ce dit en passant, je préfère 1000 fois la neige).

Félicitations pour la venue de ta petite fille qui sera peut-être une petite barefooteuse très tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Jaxx
le Spécialiste VW
Modérateur
le Spécialiste VWModérateur
avatar

Age : 35
Job : Plein de choses!

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 2251

MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Mar 23 Aoû 2011, 16:33

Pas mal du tout pour une première! Very Happy
Mais attention, ne progresse pas trop vite, prends bien ton temps, le résultat n'en sera que meilleur!
Félicitations pour la naissance de ton deuxième enfant! Wink

Jaxx

_________________________________________________
La Chimay, j'm'y mets!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Mer 24 Aoû 2011, 00:06

bonsoir
merci à tous pour vos félicitations, et si ma deuxième fille a le temps de barefooter, la seconde par mimétisme s'y est dejà mise !!! c'est vraiment épatant de constater qu'elle pose parfaitement le pied sans talonner
hier repos des pieds mais pas du dos car j'ai maçonné des vielles pierres, ouille ouille ouille

aujourd'hui rebelote 80% marche 20% course sur env 2 km....tjs génial ....et aucune douleur à la voute plantaire
c'est sur que je vais y aller tout doux
a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
FAB
le Schtroumpf à lunettes
Administrateur
le Schtroumpf à lunettesAdministrateur
avatar

Age : 52
Job : Employé administratif

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée

Inscrit(e) le : 01/10/2007
Nombre de messages : 10261

MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   Jeu 04 Oct 2012, 06:55

Une première expérience de plus dans ce blog.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tôt ce matin, quand le jour est encore loin et que les quelques voitures des zombies qui embauchent à des heures indues sont déjà trop nombreuses, quand le gazouillis des oiseaux, mus par le bon sens dorment encore, ne trouble pas l'immobilisme des façades de maisons aux volets clos, quand le camion des poubelles seul profite semble-t-il d'une dérogation pour faire son tapage nocturne, j'ai couru.

Ce n'est pas la première fois, mais c'est tellement sporadique et à chaque fois une souffrance que cette dernière méritait d'être narrée. Car à la grande différence de tous ces grands nigauds qui allongent la foulée jusqu'à la tendinite chaussés de coussins d'air en plastique, j'ai couru pieds nus.

C'est à force de fréquenter un vanupieds qui en parle beaucoup mieux que moi et qui court depuis trois ans. Non pas que je doutais de la méthode, tout au contraire. Mais il fallait procéder par étapes, tout comme il a lui même pratiqué, rassembler les conditions et d'abord apprendre à marcher. Sans doute à cause de ce souci au bassin, un truc congénital (on dit aussi Breton) à l'origine d'une lordose et d'une jambe légèrement plus courte, marcher correctement, sans provoquer de douleurs, en étant détendu et en respirant bien, était déjà toute une histoire.

Ce truc ne m'a pourtant jamais posé problème quand j'étais petite. Comme tous les enfants qu'on laisse libres dans un assez grand espace, je courais. Parce que c'est la chose la plus naturelle. Je courais à m'en faire péter la rate, les joues écarlates. D'ailleurs après que mes parents aient quitté la banlieue parisienne pour habiter une maison en pleine rase campagne, j'ai passé les dix années qui ont suivi à gambader, courir, faire du vélo, jouer au badminton et au ballon kangourou toujours pieds nus.

C'est le souvenir de cette pure hilarité pédestre qui rend mon début de pratique de la course minimaliste si excitante.

Or ce matin, en compagnie de Karui Ashi plus haut cité, nous nous sommes échauffés en marchant, en prenant soin de positionner correctement les pieds, le dos, le bassin, sans soulever les épaules ni les genoux, en frôlant l'asphalte tels des monte-en-l'air en quête d'une palissade à franchir, les bras souples et le regard portant loin. Mon bassin était raide, déjà douloureux, le dos aussi. D'abord équipés de chaussons en néoprène pour surfers, partis du château d'eau de Bellejouanne et empruntant les rues parallèles à l'avenue de la Libération pour éviter le bruit et la puanteur des moteurs, nous avons déchaussés à l'angle de la rue de la Souché.

Et là le pied est entré en extase. Le sol était pourtant froid, bien qu'il faisait très doux en cette heure matinale, par endroit même humide des averses de la nuit. Mais peu importait, mes jambes se sont prises de légèreté et mes pieds pour des poulains en manque de dégourdissement, maladroits, mais frétillants et impatients. J'ai retrouvé cette grisante sensation de liberté sans limite qui anime un gosse parti à l'aventure dans son jardin.
Même mon souffle s'est immédiatement calé d'instinct. Moi qui peine d'emblée sur un pénible 3/2 dès la première foulée, j'étais sur un 4/3 sans aucun effort, comme une respiration au repos. Seule l'abrasion du revêtement de la route sur ma semelle plantaire a eu raison de mon euphorie. Cherchant les zones moins agressives, bondissant d'un trottoir à l'autre, évitant par là une plaque d'égout, ici une crotte de chien, mon souffle a migré du nez à la bouche. Mais c'est surtout l'effort pour lutter contre la brûlure qui m'a obligé à l'arrêt.
Résignée, j'ai enfilé mes chaussons et nous avons repris un rythme de marche. Et comme par un mauvais sort, toutes mes douleurs dans le dos et le bassin ont refait surface. Je me suis concentrée sur mon souffle pour les faire passer comme un mauvais point de côté, en vain. J'ai alors de nouveau ôté mes chaussons, et comme miracle, toutes les douleurs ont instantanément disparu.

Au regard du rapport conflictuel que j'entretiens avec le sport, du vide quasi sidéral du peu d'activités physiques que j'ai pu avoir dans ma vie jusqu'ici et toujours dans d'atroces douleurs (j'exagère à peine), m'entendre dire ce matin que j'ai hâte de recourir est aussi dingue qu'un canular d'Andy Kaufman

_________________________________________________
sans schtroumpf, la schtroumpf est plus schtroumpf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers pas tous nus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas tous nus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Courir pieds nus :: J'aime courir pieds nus-
Sauter vers: