Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir
Bonjour et bienvenu(e) sur le Rendez-vous International des Barefooteurs, le premier forum non fétichiste consacré aux plaisirs de marcher et courir pieds nus.
Ce message s'affiche car vous n'êtes pas encore inscrit(e) ou vous ne vous êtes pas encore identifié(e).
Pour nous rejoindre et participer activement aux débats sur nos forums, inscrivez vous. Merci



 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionle site informatif du RIBle RIB est aussi sur Facebookle RIB est aussi sur Twitter
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Ma première sortie en pieds nus

Aller en bas 
+15
Lambda
Marccello
André Uhres
PetitsEtGrandsPetons
Thanh.H
Julia_L
Nup-Yeah51
FRED69
Svetlana.V
la Rose Noire
Fabienne
FAB
AlainHY
françois
saturnain
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
jeff16
Pied souple
Pied souple



Inscrit(e) le : 28/04/2009
Nombre de messages : 225

Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Ma première sortie en pieds nus   Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Icon_minitimeMer 05 Juin 2024, 09:17

Intéressant. Sans rentrer dans les détails, et si je fais appel à mes souvenirs de faculté des sciences, la thermodynamique concerne est l'étude des échanges de chaleur. Rien a voir dans la dynamique des forces appliquée a la course me semble-t'il. 

Sur le principe de "restitution d'energie" nous somme bien d'accord qu'aucune force nouvelle se crée dans l'amorti. Il s'agit bien d'une perte d'énergie. en revanche, le pied chaussé ou nu reçoit la force de réaction du sol suite à son impact. Et il me semblait avoir compris que les athlètes avaient une foulée trés travaillée qui leur permet de "récupérer" une partie de la force de réaction, donc du rebond pour limiter la dissipation de l'énergie. 

En gros, s'agirait-t'il d'une optimisation de l'effort musculaire de la foulée en maîtrisant le rebond ?

Si je me remémore mes entraînements à la course pieds nus, la position a plat de l'avant du pied me faisait lever légèrement le talon, et le rebond pied nu se faisait par l'articulation du pied qui renvoyait en l'air naturelle le pied.
Revenir en haut Aller en bas
HansB
 
 



Inscrit(e) le : 29/05/2024
Nombre de messages : 6

Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Ma première sortie en pieds nus   Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Icon_minitimeMer 05 Juin 2024, 10:54

En effet l'ennoncée vient des principes de la thermodynamique mais elle s'applique en fait à toutes les branches de la physique.

Je pense personnellement que c'est uniquement du marketing.
Je ne sais d'ailleurs pas avec quoi ils comparent quand ils disent que la nouvelle chaussure est plus performante. 
Je suis intimement convaincu que chaque coureur s'adapte à ses chaussure (ou à leur absence), donc, pour voir l'impacte d'un changement de chaussure, il faudrait laisser le temps au coureur de s'y adapter et de voir ensuite l'effet.
Sauf que les performances d'un coureur varient au cours de l'année en fonction des planning d'entrainement et des préparation pour les courses.

Trop de paramètres changent à chaque fois.
On attribut aujourd'hui les performances nouvelle aux chaussure (marathon sub 2h entre autre) mais la nutrition aussi à changé. Les méthodes d'entrainement, de suivis et d'optimisation ont progressés en même temps.
Je suis persuadé que la technologie de la chaussure (en dehors de l'allègement) est purement marketing.

Pour moi le seule bénéfice qu'il y a avec la chaussure c'est: la traction au sol et la protection contre les douleur piquantes pour la plante des pieds (qui sans protection force immédiatement à ralentir).

Concernant l'optimisation de la foulée, je crois que le principe est de limiter au maximum le mouvement vertical du corps.
Peut être qu'une foulée fortement verticale arrivera à compresser la mousse à l'impacte (de haut en bas) pour relâcher une partie d'avant en arrière, et ainsi perde moins d'énergie dans le sol.
Mais c'est ici appliqué à une foulée sub optimale donc pas dans cadre d'élite.

Une bonne foulée dite "aérienne", sans oscillations verticale, fait arriver le pied au sol avec déjà un mouvement d'avant en arrière.
L'analysé des foulée des élites sur marathon montre que le pied touche le sol en avant du corps, mais la semelle ne se compresse qu'une fois arrivée sous le centre de gravité. 
Au moment de l'impacte, le pieds impulse déjà une force vers l'arrière. Selon moi, toute épaisseur compressible entre le pied et le sol ne fait que dissiper de l'énergie pour rien.
Les des dernière nike ont des mousses plus rigide et plus légère: moins de perte et moins de poids. Donc elles sont plus performantes, en comparaison à des chaussures pire ^^


Si les plaques carbones et les super chaussures moderne avaient un avantage mécanique, elles seraient utilisés en sprint et en fond.
Hors, en dessous du semi marathon, personne ne porte de mousse. Les chaussure de vitesse sont fine, rigide et avec des pointes: légère, très grande traction au sol et aucune perte d'énergie à l'impacte.
(Selon moi le coté rigide est un soucis, puisqu'il empêche le pied de faire son travail, mais niveau performance, ca déplace les contraintes vers des muscles plus gros (model et cuisse), donc possiblement pertinent en compétition)
Revenir en haut Aller en bas
jeff16
Pied souple
Pied souple



Age : 51
Sexe : Masculin
Job : Chef d'entreprise dans le nautisme

Pratique du barefooting :
  • marche / randonnée
  • course / trail
  • autres activités

Inscrit(e) le : 28/04/2009
Nombre de messages : 225

Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Ma première sortie en pieds nus   Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Icon_minitimeMer 05 Juin 2024, 11:14

HansB a écrit:

(Selon moi le coté rigide est un soucis, puisqu'il empêche le pied de faire son travail, mais niveau performance, ca déplace les contraintes vers des muscles plus gros (model et cuisse), donc possiblement pertinent en compétition)
 Tout à fait d'accord.
La rigidité va impliquer une sollicitation des mollets avec potentiellement des douleurs et des crampes. C'est pour cela que j'avais commencé a courir pieds nus, en raison de douleurs dans les mollets quand j'étais chaussé.

Donc, je pense que la rigidité a son intérêt sur les courtes distances, en revanche sur les longues distances, je pense que cela sollicitera trop les mollets et les cuisses.

Dommage que je ne puisse plus faire de course a pied (chaussé ou nu) du tout, suite a mon accident, sinon j'aurais fait des essais !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Ma première sortie en pieds nus   Ma première sortie en pieds nus - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma première sortie en pieds nus
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Première sortie 2015
» première sortie de l'année
» sortie hard ce jour
» 19.000 Kilomètres pieds nus ...
» Première !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rendez vous International des Barefooteurs-Pieds nus par plaisir :: Courir pieds nus :: J'aime courir pieds nus-
Sauter vers: